GÉNÉRALISATION, psychologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme appliqué en psychologie à des phénomènes qui relèvent, les uns de la généralisation conceptuelle, les autres de la généralisation conditionnelle.

On parle de généralisation conceptuelle lorsqu'une règle découverte dans une situation donnée est appliquée dans une situation nouvelle de même structure, mais comportant de nouveaux objets. La capacité de généraliser entendue en ce sens permet de s'assurer que ce qui a été appris dans la première situation n'est pas un ensemble d'associations locales avec les stimuli de la situation, mais une règle transposable dont l'application n'est pas dépendante des composantes spécifiques de la situation.

Dans la généralisation conditionnelle, on distingue la généralisation du stimulus et celle de la réponse. La première tient au fait qu'une réaction conditionnée à un stimulus donné peut être évoquée par d'autres stimuli auxquels elle n'a jamais été conditionnée préalablement, mais qui présentent une certaine similitude par rapport à ce dernier. Cette similitude peut être physique (proximité sur des dimensions telles que la fréquence, l'intensité, etc.) : on parle alors de généralisation primaire du stimulus. Elle peut être acquise : c'est le cas lorsque deux stimuli très différents physiquement ont été associés l'un et l'autre à la même réponse. Si une réaction a été conditionnée à l'un des deux, le second est également capable de provoquer cette réaction, quoique à un degré moindre. On parle, dans ce cas, de généralisation secondaire ou médiate : ce phénomène montre, en effet, qu'un stimulus peut devenir capable de susciter une réaction sans lui avoir été associé directement, mais pour avoir été associé à un autre stimulus lui-même conditionné à cette réaction.

On rattache à la généralisation secondaire la généralisation dite sémantique, qui consiste en ce qu'une réaction conditionnelle associée à un stimulus constitué par un mot est également provoquée par des mots de signification voisine. Cela s'observe même pour des réactions non volontaires contrôlées par le système nerveux aut [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  GÉNÉRALISATION, psychologie  » est également traité dans :

APPRENTISSAGE, psychologie

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H, 
  • Jean-François LE NY
  •  • 5 932 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Différenciation et apprentissages discriminatifs »  : […] Au début de leur établissement, les apprentissages traversent le plus souvent une phase pendant laquelle d'autres stimuli que celui ou ceux qui ont été appris jouent le même rôle que ces derniers. Ce phénomène, qui se manifeste empiriquement sous forme de confusions ou, chez l'enfant, de syncrétisme, a été étudié scientifiquement en relation avec les processus de conditionnement : on l'a appelé «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-psychologie/#i_49861

CONDITIONNEMENT

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 5 027 mots

Dans le chapitre « Établissement et extinction des réactions conditionnelles »  : […] Tout organisme animal réagit aux aspects de son milieu physique que son équipement sensoriel lui permet de capter. Parmi ces excitants ou stimuli, il en est qui entraînent, en vertu de liaisons physiologiques préétablies propres à l'espèce, des réactions inconditionnelles : de la nourriture placée sur la langue d'un chien provoque la salivation, une décharge électrique à la patte provoque la flex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conditionnement/#i_49861

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 813 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La psychologie de l'enfant : Wallon et Piaget »  : […] Outre celui qu'il a chez Freud, le concept d'opposition joue aussi un rôle important dans l'étude des processus mentaux telle qu'elle a été développée par la psychologie contemporaine. Ainsi, pour Henri Wallon, la pensée par couples représente le mode primitif de fonctionnement intellectuel dont dispose l'enfant durant la période que cet auteur qualifie de précatégorielle (de six à neuf ans en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_49861

Pour citer l’article

Jean-François RICHARD, « GÉNÉRALISATION, psychologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/generalisation-psychologie/