DAVIOUD GABRIEL (1824-1881)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entré au service de la ville de Paris après un début de formation à l'École des beaux-arts, Gabriel Davioud devient un architecte fonctionnaire associé activement aux chantiers du préfet Haussmann. Pour Paris, il multiplie les fontaines, les squares, dirige les travaux des promenades et des parcs Monceau et des Buttes-Chaumont, des bois de Boulogne et de Vincennes. Ses édifices traduisent un sens du fonctionnel et de l'ordonnancement : théâtre d'Étampes (1851), fontaine Saint-Michel (1858), théâtres de la place du Châtelet (1860). Passionné par les rapports entre l'art et l'industrie, il réalise le gigantesque palais du Trocadéro (1876) aujourd'hui disparu.

—  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « DAVIOUD GABRIEL - (1824-1881) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-davioud/