FUKUZAWA YUKICHI (1835-1901)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Éducateur japonais. C'est à Nakatsu, près de la côte de l'extrême ouest de la mer Intérieure, dans l'île de Kyūshū que naquit Fukuzawa Yukichi. Issu d'une famille d'officiers très modeste, il s'initia à Nagasaki, de 1854 à 1855, aux « études hollandaises » — terme qui englobe toutes les sciences et techniques que le Japon connaît par l'intermédiaire des Pays-Bas — puis séjourna à Ōsaka, où il devint le disciple du médecin Ogata Kōan, très ouvert aux apports scientifiques occidentaux. En 1858, il établit à Edo sa propre école d'« études hollandaises » et apprit lui-même l'anglais. Engagé comme interprète par le bakufu (gouvernement), qui désirait supprimer l'isolement dans lequel était maintenu le Japon depuis deux siècles et demi, il participa aux délégations officielles qui se rendirent en 1860 aux États-Unis, en 1862 dans divers pays d'Europe et en 1867 en France. Peu désireux d'être mêlé à la politique, au moment de la chute du bakufu et de l'installation du gouvernement de Meiji, il se fit inscrire à l'état civil comme roturier et s'employa exclusivement à développer l'enseignement de son école, qu'il appela Keiō Gijuku en 1868. Il fit partie du groupe de la Sixième Année Meiji (Meiroku sha) réunissant depuis 1873 (6e année de l'ère Meiji), autour de Mori Arinori, futur ministre de l'Instruction publique, des savants et des hommes de lettres qui voulaient apporter leur contribution à la modernisation du Japon. Par ailleurs, Fukuzawa publiait des ouvrages de vulgarisation afin de répandre l'instruction et d'éclairer l'opinion publique japonaise sur la culture occidentale : Seiyō jijō (Les Choses de l'Occident) de 1866 à 1870, Bummei-ron no gairyaku (Résumé du discours sur la civilisation) en 1875. Dès 1872, sa démarche se modifie : dorénavant, il entend non seulement décrire, mais proposer et juger en fonction des aspirations et des besoins de son propre pays. Ainsi s'échelonne sur plusieurs années (1872-1876) la parution de petits fascicules qui seront réunis sous le titre

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Paul AKAMATSU, « FUKUZAWA YUKICHI (1835-1901) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fukuzawa/