FUKUOKA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fukuoka est la plus grande ville de l'île japonaise de Kyūshū. Située au nord-ouest de celle-ci, dans l'ancienne province historique de Chikuzen, elle est également le chef-lieu du département éponyme de Fukuoka, et compte 1,567 million d'habitants (2017). Distante d'une cinquantaine de kilomètres de la ville nouvelle de Kitakyūshū, elle forme avec elle le quatrième pôle industriel du Japon, après celui du Kantō (autour de Tōkyō et de Yokohama), du Chūbu (autour de Nagoya) et du Kansai (autour de Kōbe-Osaka), ces deux derniers étant de poids à peu près similaire. Dans les années 2010, la ville, particulièrement dynamique, dépasse en nombre d'habitants Kyōto puis Kōbe.

Japon : carte administrative

Carte : Japon : carte administrative

Carte

Carte administrative du Japon. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Historiquement, Fukuoka est issue de la fusion, en 1889, de deux entités : la ville seigneuriale de Fukuoka à proprement parler, à l'ouest, et la ville des marchands et des artisans de Hakata, à l'est. La Fukuoka médiévale est de fondation ancienne. Elle accueille jusqu'en 663 le siège régional du gouvernement impérial, avant qu'il ne soit déménagé à Dazaifu, à une quinzaine de kilomètres au sud de la ville. Ce dernier avait deux fonctions : superviser l'administration de Tsukushi (ancien nom de l'île de Kyūshū) ; accueillir les ambassades étrangères (dont celles de Chine et de Corée). Fukuoka était ainsi au viie siècle l'un des centres militaires et administratifs les plus importants du pays. Fief de la province de Chikuzen, Fukuoka est par la suite structurée en jōkamachi typique, littéralement « ville sous le château ». La construction de ce dernier commença en 1601, sous l'autorité du daimyō de l'époque, Kuroda Nagamasa. Autrefois peuplée de samouraïs et de guerriers, cette partie historique de l'actuelle ville de Fukuoka est parfois appelée Tenjin, et héberge à présent de nombreux centres commerciaux et les principales rues commerçantes de l'agglomération. De nos jours, la dichotomie reste vive entre Tenjin à l'ouest et Hakata à l'est, d'autant que la partie est, pourtant roturière, s'est plus développée, sur le plan économique, que la partie ouest, aristoc [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  FUKUOKA  » est également traité dans :

KITAKYŪSHŪ

  • Écrit par 
  • Nicolas LEPRÊTRE
  •  • 655 mots
  •  • 1 média

La ville de Kitakyūshū (littéralement « Nord-Kyūshū ») est située sur l’île de Kyūshū, le long de la baie de Dōkai. Elle est reliée à l’île de Honshū par deux tunnels et un pont suspendu traversant le détroit de Shimonoseki. Il s’agit de la deuxième ville du département de Fukuoka (961 800 hab. en 2015) après la ville du même nom. Sa forme actuelle et son nom ont été officialisés en 1963 lors de […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raphaël LANGUILLON-AUSSEL, « FUKUOKA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fukuoka/