FRANÇOIS (1936- ), pape (2013- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élection au Saint-Siège

Lors du conclave de mars 2013, Jorge Mario Bergoglio est élu au cinquième tour de scrutin. Il choisit le nom de François, en l'honneur de deux saints : François d'Assise, l'inspirateur de l'ordre des Franciscains, héraut d'une vie humble au service des pauvres, et François Xavier, un des fondateurs de la Compagnie de Jésus. Bien qu'il soit le premier pape à choisir le nom de François et que la plupart des représentants des médias l'aient aussitôt appelé « François Ier », il refuse d'utiliser le chiffre romain pour indiquer qu'il est le premier à régner sous ce nom. En effet, traditionnellement, l'adjectif ordinal « premier » venait s'ajouter au nom d'un pape si et seulement si un successeur avait choisi de régner sous le même nom, le cas de Jean-Paul Ier ayant fait pour la première fois exception à la règle en 1978.

Le pape François prend la tête d'une Église catholique à la croisée des chemins. Au début du xxie siècle, les catholiques romains rassemblent plus d'un sixième de la population mondiale, et se concentrent majoritairement en Amérique latine et en Afrique. Le statut de l'Église est cependant ébranlé, notamment aux États-Unis et en Europe, par divers scandales, en particulier par des affaires de pédophilie qui ont commencé à être mises au jour dans les années 1980 et 1990. Dès ses premières allocutions, et notamment lors de sa première messe publique, le pape François appelle son Église à un renouveau spirituel et à une attention accrue aux pauvres, et condamne fermement les forces qui la détournent de son ministère et menacent de la réduire à une « aimable O.N.G. ». Il tend également la main à ses adversaires politiques, en particulier à Cristina Fernández de Kirchner, invitée à assister à son premier discours officiel. Il s'attire cependant les foudres de certains traditionalistes, apparaissant à cette occasion revêtu d'une simple chasuble au lieu d'une tenue plus protocolaire. Peu après, le jeudi de la semaine de Pâques, il déclenche encore le [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

Belgique. Inculpations dans l’affaire Nethys. 21-27 janvier 2021

Le 21, les trois membres du comité de rémunération du groupe du secteur de l’énergie et des télécommunications Nethys, François Fornieri, Pierre Meyers et Jacques Tison, sont inculpés de « détournement par personne exerçant une fonction publique » et d’« abus de biens sociaux ». Le 23, les trois […] Lire la suite

Canada. Remaniement et accusation d’islamisme portée contre un ministre. 12-15 janvier 2021

Le 12, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie Navdeep Bains annonce son intention de ne pas se présenter aux prochaines élections fédérales pour se consacrer à sa famille. Il est remplacé par le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne. Celui-ci cède […] Lire la suite

République centrafricaine. Élections générales sur fond de rébellion armée. 3-27 décembre 2020

Le 3, la Cour suprême invalide la candidature à l’élection présidentielle de l’ancien chef de l’État François Bozizé, au motif que celui-ci « déroge au critère de bonne moralité inscrit dans la Constitution ». Chassé du pouvoir en mars 2013 par la rébellion de la Seleka, François Bozizé […] Lire la suite

Canada. Déclarations de Justin Trudeau au sujet de l’assassinat du professeur français Samuel Paty. 27 octobre - 3 novembre 2020

et ces populations qui vivent encore énormément de discriminations », ajoutant que « la liberté d’expression n’est pas sans limites ». Le Parti conservateur et le Bloc québécois, ainsi que le Premier ministre du Québec François Legault condamnent ces propos. Le 3 novembre, alors que le président […] Lire la suite

Canada. Élection de Paul St-Pierre Plamondon à la présidence du Parti québécois. 9 octobre 2020

Les membres du Parti québécois (PQ) élisent l’avocat Paul St-Pierre Plamondon à la présidence de leur formation. Celui-ci succède à Jean-François Lisée. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Matt STEFON, « FRANÇOIS (1936- ), pape (2013- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/francois/