BELLEFOREST FRANÇOIS DE (1530-1583)

Pauvre et peu courtisan, Belleforest vécut de sa plume en exécutant des commandes de libraires. Il séjourna à la cour de Marguerite de Navarre et, après la mort de cette dernière (1549), se fixa à Paris. Polygraphe, il composa, compila, traduisit (Cicéron, Boccace, Bandello...) ou remania plus de cinquante volumes, en vers et en prose. On lui doit d'avoir inspiré le Hamlet de Shakespeare et le Venceslas de Rotrou. Son ouvrage le moins oublié, les Grandes Annales (1579), est une polémique dirigée contre La Gaule franque de François Hotman (traduit du latin en 1574). Belleforest défend la thèse selon laquelle la monarchie française a toujours été héréditaire, l'avènement des Capétiens étant un retour à la dynastie nationale française.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BELLEFOREST FRANÇOIS DE (1530-1583)  » est également traité dans :

JEANNE D'ARC (1412-1431)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 335 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Jeanne après Jeanne »  : […] Jeanne avait de son vivant connu une célébrité due surtout à l'étonnement de voir la Pucelle « passer de la garde des brebis à la tête des armées du roi de France ». Au lendemain de sa mort son souvenir fut tantôt honoré, tantôt exploité, bien que, à la cour et au sommet de la hiérarchie ecclésiastique, on fût porté à faire silence sur elle pour attribuer à Dieu seul et à son intérêt pour la monar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-d-arc/#i_3738

Pour citer l’article

« BELLEFOREST FRANÇOIS DE - (1530-1583) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-belleforest/