Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JOUANNET FRANÇOIS-BÉNIT VATAR DE (1765-1845)

Professeur, François Bénit Vatar de Jouannet parcourt le Périgord au début du xixe siècle, cherchant des restes d'animaux fossiles. Dès 1815-1816, il fouille les grottes paléolithiques de Combe-Gremal et du Pech-de-l'Aze, puis, en 1834, le gisement de Badegoule. Il remarque avant Jacques Boucher de Crèvecœur de Perthes que les outils de pierre taillée sont antérieurs à ceux de pierre polie.

— Michèle JULIEN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur du laboratoire d'ethnologie préhistorique du C.N.R.S., U.R.A. 275

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

    • Écrit par Herbert THOMAS
    • 4 906 mots
    • 4 médias
    ...du globe où il niait l'existence des hommes fossiles, du moins en Europe, alors même que plusieurs naturalistes du midi de la France, tels que François Benit Vatar de Jouannet, Marcel de Serres, Jules de Christol et Tournal découvraient à leur tour, dans des remplissages de grottes, de nouveaux...