MOSER FRANCESCO (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Trois fois vainqueur de Paris-Roubaix (1978, 1979, 1980), champion du monde en 1977 devant l'Allemand Dietrich Thurau, le cycliste italien Francesco Moser laisse son nom dans les annales principalement en raison de l'exploit qu'il accomplit en 1984 à Mexico, en battant le record de l'heure jusque-là détenu par Eddy Merckx. Au-delà de ses performances (50,808 km puis 51,151 km), la préparation scientifique qu'il a suivie (adaptation spécifique à l'altitude, programme diététique, utilisation de nouveaux matériaux pour la fabrication de son vélo) constitue une approche totalement nouvelle pour de telles tentatives.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  MOSER FRANCESCO (1951- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 181 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Le record de l'heure »  : […] Battre le record de l'heure cycliste constitue toujours un enjeu prestigieux. C'est l'occasion d'exploits humains, mais aussi une excellente mise au banc d'essai des innovations technologiques. Le premier record de l'heure officiel est établi le 11 mai 1893 par Henri Desgrange (35,325 km). Au début du xx e  siècle, le Français Marcel Berthet et le Suisse Oscar Egg vont successivement s'approprier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-cyclisme/#i_98579

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MOSER FRANCESCO (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-moser/