FORFICULE ou PERCE-OREILLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Insecte au corps allongé présentant, à l'extrémité de son abdomen, deux appendices (cerques) en forme de pince.

Classe : Hexapodes ; ordre : Dermaptères ; famille : Forficulidés.

Les forficules, encore appelées couramment perce-oreilles ou pince-oreilles, sont des insectes très répandus mais méconnus : leur nom usuel dérive d'une fausse croyance qui leur attribue la capacité de se faufiler à l'intérieur des oreilles des humains et de leur percer les tympans pour creuser vers le cerveau. Ils sont en fait inoffensifs. Les forficules sont des insectes néoptères (leurs ailes se meuvent dans le plan vertical, d'avant en arrière, et se replient sur le dos au repos), exoptérygotes (leurs ailes apparaissent progressivement sous forme d'ébauches externes) et à métamorphose incomplète (type de développement hémimétabole c'est-à-dire que les juvéniles possèdent le même mode de vie et la même apparence que l'adulte mais sont dépourvus d'ailes) comportant quatre ou cinq stades de croissance. Elles possèdent des pièces buccales broyeuses, des ailes postérieures repliées sous deux courts élytres coriaces (d'où le nom de l'ordre, du grec derma : « peau », et pteron : « aile »), de longues antennes très fines (avec 10 à 50 segments) et des yeux composés très développés. Deux cerques puissants et articulés forment, à l'extrémité de l'abdomen, une pince appelée forceps qui, malgré les croyances, n'est pas associée à des glandes à venin. Cette pince est utilisée comme moyen de défense ou pour capturer les proies. Chez la plupart des femelles, elle est droite, et recourbée chez le mâle.

Se nourrissant de végétaux tendres et d'insectes à corps mous, les quelque 1 200 espèces connues ont colonisé le monde entier à l'exception des régions polaires. Labidura herculeana, vivant sur l'île de Sainte-Hélène et qui peut atteindre 8 centimètres de longueur, est le plus grand perce-oreille du monde et la seule espèce menacée de cette famille. Certaines forficules tropicales vivent en parasites sur des rats et des chauves-souris, infestant leur pelage, mais l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en biologie, attaché temporaire d'enseignement et de recherche

Classification

Autres références

«  FORFICULE ou PERCE-OREILLE  » est également traité dans :

ORTHOPTÈRES ET DERMAPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 996 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les dermaptères »  : […] Les dermaptères sont les forficules, ou perce-oreilles, caractérisées par leur tête prognathe, leurs élytres courts cachant des ailes repliées en forme de N et leur corps terminé par deux cerques fortement sclérifiés en forme de pince (forceps). Les forceps sont différents chez le mâle et chez la femelle : chez cette dernière ils sont droits , tandis qu'ils sont très arqués chez le mâle. Il existe […] Lire la suite

Pour citer l’article

Santiago ARAGÓN, « FORFICULE ou PERCE-OREILLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/forficule-perce-oreille/