CHEVALIER ÉTIENNE (1410-1474)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une famille d'officiers dont la fortune était déjà faite, Étienne Chevalier fut d'abord au service du connétable de Richemont, puis du roi Charles VII, qui le nomma secrétaire en 1442, contrôleur général des aides en 1445, maître des comptes en 1449 et trésorier de France en 1452. L'un des principaux conseillers du roi, il fut choisi par celui-ci, de même que par Agnès Sorel, comme exécuteur testamentaire. Après l'avènement de Louis XI (systématiquement hostile aux serviteurs de son père avec qui il était en lutte ouverte), Étienne Chevalier devint très vite l'un des plus fidèles serviteurs du nouveau roi ; comme beaucoup d'officiers, il refusa d'entrer dans la Ligue du bien public et Louis XI lui en sut gré. Il est surtout connu pour avoir commandé à Jean Fouquet les enluminures d'un livre d'heures qui est l'un des chefs-d'œuvre de la peinture française et pour avoir fait don d'un diptyque à l'église Notre-Dame de Melun, où il fut inhumé.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  CHEVALIER ÉTIENNE (1410-1474)  » est également traité dans :

FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 3 268 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Maître de Tours »  : […] grâce aux recommandations de l'archevêque Jean Bernard. Vers 1451, Fouquet peint pour Étienne Chevalier, trésorier de France, le diptyque de Melun (un panneau au musée d'Anvers, l'autre au musée de Berlin). Ce haut fonctionnaire, familier du roi, est représenté avec son saint patron, agenouillé devant la Vierge. Ce diptyque se trouvait, jusqu'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-fouquet/#i_13050

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « CHEVALIER ÉTIENNE - (1410-1474) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-chevalier/