BLEIBTREY ETHELDA (1902-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Américaine Ethelda Bleibtrey réussit plusieurs « exploits » dans sa vie : elle surmonte la poliomyélite, elle fait modifier la tenue réglementaire des nageuses et elle remporte les trois épreuves féminines de natation aux jeux Olympiques d'Anvers en 1920.

Ethelda Bleibtrey est née le 27 février 1902 à Waterford (État de New York). Victime de la poliomyélite, elle s'initie à la natation pour contrecarrer les effets de sa maladie et atteint le haut niveau. En 1919, elle ose se baigner sans collants et reçoit une citation à comparaître pour avoir nagé « nue » : un nombreux public lui apporte son soutien à cette occasion, ce qui conduira à l'abandon des bas dans la tenue réglementaire des nageuses.

Ethelda Bleibtrey est avant tout une adepte du dos crawlé, mais cette spécialité ne fait pas partie du programme olympique féminin à Anvers en 1920. Elle dispute de ce fait les trois seules épreuves ouvertes aux femmes cette année-là, toutes en « nage libre », c'est-à-dire en crawl. Les compétitions se déroulent dans un cadre particulier, lequel semble peu propice aux grandes performances : la piscine olympique (100 mètres de longueur) est aménagée dans les douves des anciennes fortifications de la ville. Ethelda Bleibtrey démontre qu'elle est la meilleure nageuse du monde, puisque, malgré tous ces aléas, elle gagne les trois épreuves olympiques. Dans le 100 mètres, elle bat le record du monde de l'Australienne Fanny Durack (1 min 16,2 s) pendant la troisième série éliminatoire (1 min 14,4 s), et améliore encore ce temps en finale (1 min 13,6 s) pour s'imposer avec 3,4 secondes d'avance sur sa compatriote Irene Guest. Dans le 300 mètres, sa démonstration est plus éblouissante encore : en demi-finale, elle pulvérise le record du monde de Fanny Durack (4 min 41,4 s, contre 4 min 56,2 s) ; en finale, elle améliore sa performance (4 min 34 s) et relègue sa compatriote Margaret Woodbridge à 8,8 secondes. Enfin, dans le relais 4 fois 100 mètres, le [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« BLEIBTREY ETHELDA - (1902-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ethelda-bleibtrey/