DURACK FANNY (1889-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 12 juillet 1912, le nom de l'Australienne Fanny Durack s'est inscrit dans le grand livre de l'histoire du sport. En remportant le 100 mètres aux Jeux de Stockholm, cette jeune femme volontaire et indépendante est devenue la première championne olympique de natation.

Sarah Frances Durack est née le 27 octobre 1889 à Sydney dans une famille d'origine irlandaise. Elle s'initie très jeune à la natation, participe dès l'âge de onze ans à des compétitions et remporte en 1906 le Championnat d'Australie. Comme toutes les nageuses de l'époque, elle pratique la brasse, un style qui lui permet de se montrer très efficace. Jeune fille de caractère, elle brave les interdits du temps : d'une part, alors que le code de bonne conduite ne permet pas à une femme de se montrer en maillot de bain devant des hommes, elle prend part à des compétitions mixtes ; de l'autre, alors que le crawl inventé tout récemment est réservé à la gent masculine, elle s'initie dès 1911 à cette technique novatrice contraire à la bienséance féminine et réalise de jolies performances. Au début de l'année 1912, elle bat le record du monde du 220 yards, puis améliore celui du 100 yards.

En 1910, malgré l'hostilité de Pierre de Coubertin, le Comité international olympique avait décidé que les femmes seraient conviées à participer à deux épreuves de natation et à une compétition de plongeon aux Jeux de Stockholm en 1912. Pourtant, la présence de nageuses australiennes à ces Jeux de 1912 ne va pas de soi : on s'inquiète de ce voyage dans un pays lointain, car il faut financer le trajet et veiller à ce que des tentations contraires aux bonnes mœurs ne s'insinuent pas dans les esprits de ces demoiselles... Finalement, après débats, Fanny Durack et sa compatriote Wilhelmina Wylie (dix-neuf ans) sont autorisées à se rendre en Suède, où elles représenteront l'équipe d'Australasie : on leur alloue 150 livres pour couvrir les frais de voyage et de séjour ainsi que... deux chaperons, la sœur aînée de Fanny et le père de Wilhel [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « DURACK FANNY - (1889-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fanny-durack/