ESPAGNE (Le territoire et les hommes)Géographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
CapitaleMadrid
Langue officiellecastillan (espagnol) 2
Note : Toutes les autres langues espagnoles, notamment le basque, le catalan et le galicien, ont également un caractère officiel dans les communautés autonomes correspondantes
Unité monétaireeuro (EUR)
Population47 526 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)505 983

Les grands ensembles régionaux

La présentation des divisions régionales repose, ici, sur de grands types de paysages qui conduit à combiner les facteurs bioclimatiques et les actions humaines, tout en essayant de tenir compte également des multiples différenciations caractéristiques de l'Espagne telles que les différences culturelles entre les aires castillane, catalane, basque et galicienne, et la répartition de la population qui oppose des régions périphériques densément peuplées à des régions intérieures qui le sont beaucoup moins.

Quatre grands ensembles s'imposent alors : l'Espagne humide bordant les rivages atlantiques au nord, l'Espagne continentale qui rassemble de vastes territoires intérieurs, l'Espagne méditerranéenne en grande partie catalane, et enfin, au sud, l'Espagne subafricaine.

L'Espagne humide

Cette partie de l'Espagne s'étend de la Galice aux provinces basques et ne représente qu'un dixième du territoire espagnol. C'est le domaine d'un climat océanique aux pluies abondantes et bien réparties dans l'année (plus de 1 000 mm et 150 jours de pluie par an en moyenne). Les arbres à feuilles caduques dominent. Chênes rouvre et tauzin formaient autrefois d'épaisses forêts qui, à la suite des défrichements au Moyen Âge, firent place à des landes à bruyère et à genêts épineux. En l'absence de vaine pâture, contraignante pour la localisation de l'habitat, ce dernier se disperse en hameaux au milieu d'un paysage bocager.

Historiquement, ces pays ont joué un rôle de refuge. Les Basques conservèrent d'étonnants particularismes dont une langue pré-indoeuropéenne. Et surtout, après l'invasion musulmane de la péninsule au début du viiie siècle, des groupes de chrétiens wisigoths se rassemblèrent en petites unités au sein desquelles s'élaborèrent lentement les langues romanes (galaïco-portugais, léonais, castillan) dont les domaines respectifs allaient s'étendre vers le sud à la faveur de la Reconquista.

Les problèmes agraires sont ceux des vieux pays ruraux où une nombreuse paysannerie s'est trouvée à l'étroit sur ses terres, alimentant une émigration au-delà des mers depuis la conquête des Indes occidentales jusqu'au milieu du xxe siècle. La dernière saignée, à la fin du xixe et début du xxe siècle, fut à l'origine d'une véritable dépopulation des campagnes et d'une chute inquiétante du taux de natalité.

La Galice

Finisterre atlantique à l'extrémité ouest de l'Europe, la Galice est à la fois isolée et pauvre. L'émigration vers Madrid et outre-mer (Amérique latine et centrale) fut une tradition jusqu'au milieu du xxe siècle. La Galice est un pays rural et une des régions les moins développées d'Espagne. Sur de petites exploitations, les cultures de maïs et de pommes de terre demeurent prédominantes, mais les cultures fourragères assurent, depuis les années 1980, une spécialisation dans un élevage bovin de qualité.

La vie maritime est intense, elle met à profit les profondes rias. Les ports de La Corogne, et surtout de Vigo, premier port de pêche d'Europe, vivent de la pêche hauturière. Aux poissons tels que colins, morues, sardines et divers céphalopodes et crustacés, s'ajoutent les huîtres et les moules. Les industries, peu nombreuses, sont localisées dans les ports (conserveries, métallurgie), notamment à Vigo (usine Peugeot-Citroën) et dans le port de guerre du Ferrol.

Installations portuaires à Vigo

Photographie : Installations portuaires à Vigo

Vigo, premier port de pêche d'Europe, est situé dans une ria de la côte de la Galice. À côté de l'activité portuaire traditionnelle (pêche hauturière) se développent le transport de marchandises par conteneurs et diverses industries (conserveries et usine Peugeot-Citroën). 

Crédits : Alberto Pérez Barahona/ Getty Images

Afficher

La Galice est vaste (29 574 km2) par rapport aux autres provinces de l'Espagne humide, et d'une grande diversité. Au sud, la culture de la vigne et l'irrigation introduisent une nuance méridionale. Mais c'est le contraste entre les régions intérieures, démographiquement exsangues, et les littoraux actifs et peuplés qui marque le pays. Entre les grandes villes de Vigo (297 332 hab. en 2009) et de La Corogne (246 056 hab. en 2009) s'est développé un axe de circulation en voie d'urbanisation au milieu duquel Saint-Jacques de Compostelle, la capitale politique régionale (94 092 hab. en 2009), apporte son prestigieux patrimoine.

Les pays asturo-cantabriques

Les deux régions autonomes des Asturies et de la Cantabrie ont un littoral aux nombreuses rias de 322 kilomètres de long, et de hautes montagnes intérieures qui culminent à 2 648 mètres aux Picos de Europa. L'élevage intensif des bovins s'est imposé partout, notamment en Cantabrie où la foire hebdomadaire de To [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

Espagne : carte physique

Espagne : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Espagne : régions et revenu par habitant

Espagne : régions et revenu par habitant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Désert de Tabernas, Andalousie

Désert de Tabernas, Andalousie
Crédits : C. Sappa/ DEA/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Espagne : population

Espagne : population
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État, directeur de recherche émérite au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  ESPAGNE  » est également traité dans :

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX
  •  • 6 379 mots
  •  • 7 médias

Un fait domine l'histoire de l'Espagne médiévale : l'invasion musulmane de 711, qui en dévie le cours et entraîne de multiples conséquences d'ordre politique, social, religieux et moral. La mainmise de l'Islam sur le royaume hispano-gothique créé deux siècles plus tôt étouffe les germes de « féodalisation » qui s'y manifestaient. La Reconquista, tout en donnant naissance à plusieurs royaumes, cont […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 279 mots
  •  • 18 médias

Il est deux façons de suivre le déroulement de l'histoire de l'Espagne depuis le xvie siècle : de l'extérieur ou de l'intérieur. Si l'on se place à l'extérieur, ce pays apparaît mêlé étroitement à la grande politique européenne jusqu'au début du xixe siècle, puis réduit à l'état de petite puissance et se […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste

  • Écrit par 
  • Guy HERMET
  •  • 7 215 mots
  •  • 3 médias

L'Espagne apparaît comme le prototype des nations européennes longtemps vouées à une sorte de fatalité autoritaire, et le régime franquiste comme le symbole de l'autoritarisme moderne en Europe. Pourtant, si la guerre d'Espagne a suscité des études nombreuses et approfondies, et si elle a pris une sorte de valeur universelle, la dictature issue de ce confl […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 708 mots
  •  • 5 médias

Depuis les années 1970, l'Espagne a enregistré presque simultanément les trois « révolutions » – industrielle, socioculturelle puis démocratique – que la plupart des pays voisins ont affrontées de façon successive et sur près d'un siècle. De surcroît, il lui a fallu se réinventer un destin national et un État accepté de tous ses habitants. C'est dire que les dé […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 410 mots
  •  • 9 médias

Alors que l'elle apparaissait encore en 1975 très en retard par rapport aux autres pays européens, marquée par les séquelles de la guerre civile (1936-1939) et les années d'autarcie qui ont suivi, l'Espagne depuis lors a connu une évolution impressionnante : elle s'est démocratisée, elle est devenue un membre qui compte au sein de l'Europe communautaire et plus tard de la zone […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - La langue

  • Écrit par 
  • Bernard POTTIER
  •  • 5 481 mots
  •  • 1 média

L'année 1492 est fondamentale pour la destinée de la langue espagnole. Avant cette date, la Péninsule connaissait une période de fort dialectalisme, et la littérature, très estimable, était cependant relativement peu abondante. À la fin du xve et au début du xvie siècle, le castillan (espagnol) arrive à m […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 806 mots
  •  • 4 médias

Le caractère essentiel de la littérature espagnole, comme de toute la culture et de tout le génie de l'Espagne, comme du tempérament des Espagnols, est la singularité. De cette singularité les Espagnols ont conscience et ils lui donnent, d'emblée, une raison géographique : ils se sentent situés au bout de l'Europe. Un de leurs aphorismes favoris est que l'Europe commence aux Pyrénées.À cette raiso […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 038 mots
  •  • 11 médias

L'histoire de l'art espagnol ignore la continuité. Son développement par ruptures doit être mis en relation avec le déterminisme géographique qui oppose la massivité continentale de la Meseta à la diversité des zones périphériques. Les Castilles paraissent faites pour unifier et pour commander. Les régions du pourtour ont toujours été attirées par les dissidences. Selon le rythme de l'histoire, l' […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Luis CAMPODÓNICO, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 663 mots
  •  • 4 médias

Selon que l'on considère la traduction musicale des caractères communs à l'ensemble des peuples ibériques ou l'évolution d'une tradition savante, on pourra parler de musique espagnole ou de musique d'Espagne.La première, présente dans les folklores de la Péninsule depuis les origines de la nationalité, a souvent info […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel DRAIN, « ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/