ORSENNA ERIK (1947-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Erik Orsenna – pseudonyme d'Erik Arnoult – est né à Paris le 22 mars 1947. Après des études de philosophie et de sciences politiques, il choisit l'économie qui le mène à l'enseignement et à la recherche dans la finance internationale et l'économie du développement. En 1981, il rejoint le cabinet du ministère de la Coopération, et en 1983, l'Élysée, en tant que conseiller culturel (une période qu'il évoque dans son roman Grand Amour, 1993). Plus tard, auprès du ministre des Affaires étrangères, il traite de la démocratisation en Afrique et des relations entre l'Europe du Sud et le Maghreb. Il est nommé conseiller d'État en 2000. Il a été élu à l'Académie française le 28 mai 1998.

Erik Orsenna est un romancier du dépaysement, un explorateur de continents, un Christophe Colomb qui voudrait préserver la planète (L'Entreprise des Indes, 2010). À l'extermination des Indiens originaires de l'île Hispanola répond l'attrait de l'or auquel on sacrifie tout : les pays, les plantes, les animaux, les hommes, les femmes. Une fois l'or acquis, on échange le métal précieux contre des pays, des plantes, des animaux, des hommes, surtout des femmes : c'est « l'énigme de l'imbécillité des hommes et de leur cruauté ». Dans L'Exposition coloniale (prix Goncourt 1988), le père du narrateur est un libraire spécialisé dans les voyages. Son fils, qui ressemble à l'auteur, se promet de moderniser le monde. Employé en Amazonie dans une entreprise de caoutchouc en faillite, il traverse aventures et contrées lointaines à travers une vie comparable à l'Exposition coloniale de 1931. Il découvre un faux empire fait de rêves trop grands, un spectacle pour les familles : « Les chasseurs de garennes qui songeaient à l'éléphant, les pantouflards qui se voulaient explorateurs, les hommes quittés qui rêvaient d'esclavage... » Avec Madame Bâ (2003), Orsenna explore à nouveau les relations de la France avec son ancien empire du Sud. La femme africaine fait le récit émerveillé de son enfance au bord de l'eau, un inventaire des effluves de sa mémoire : « [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : enseignante en lettres modernes, critique de théâtre, experte pour le théâtre auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France

Classification

Pour citer l’article

Véronique HOTTE, « ORSENNA ERIK (1947-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-orsenna/