ÉPIGONOS (2e moitié -IIIe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sculpteur grec, Épigonos de Pergame serait Isogonos, un des artistes mentionnés par Pline (Hist. nat., XXXIV, 84) qui aurait représenté les guerres d'Attale Ier et d'Eumène II de Pergame contre les Galates. Sculpteur de l'école de Pergame, il est aussi connu par L'Amazone morte de Naples. De nombreuses sculptures, représentant des combats entre Galates et Grecs, sont connues par des copies romaines. Épigonos serait, d'après les sources épigraphiques, l'auteur de deux œuvres datant précisément du règne d'Attale Ier : un grand ex-voto commémorant une série de victoires sur les Séleucides et les Galates (env. ~ 230) et un groupe élevé en l'honneur d'Attale par le stratège Épigénès et ses soldats.

Schober a proposé la reconstitution d'un groupe monumental, placé sur une base circulaire et comprenant au centre le groupe Ludovisi et sur le pourtour quatre statues de Galates blessés ou mourants ; parmi elles, nous connaissons la statue du Galate mourant du musée du Capitole, un torse viril du musée de Dresde et la tête d'une femme galate du musée national de Rome. Cet ensemble est souvent attribué à Épigonos, surtout à cause du Galate du Capitole, près duquel est posée une trompette (la carnyx), œuvre que Pline attribuait justement à Épigonos (Hist. nat., XXXIV, 88), ainsi qu'un groupe représentant un enfant qui caresse le cadavre de sa mère. Cependant, la profonde diversité de style entre le groupe Ludovisi et le Galate du Capitole permet de douter que ces travaux contemporains aient été effectués par le même artiste.

—  Alain MAHUZIER

Écrit par :

  • : assistant des fouilles d'Eboli (Campanie), moniteur à la bibliothèque de l'Institut d'art et d'archéologie de Paris

Classification

Pour citer l’article

Alain MAHUZIER, « ÉPIGONOS (2e moitié -IIIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigonos/