GRIFFITH EMILE (1938-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le boxeur américain Emile Griffith fut champion du monde des poids welter puis des poids moyens dans les années 1960.

Né le 3 février 1938 dans les îles Vierges américaines, Emile Alphonse Griffith s'installe aux États-Unis durant son adolescence. Sur les conseils de son employeur, propriétaire d'une fabrique de chapeaux, il se lance dans une carrière de boxeur amateur et remporte, dans la catégorie welter, les Golden Gloves (« gants d'or ») de la ville de New York. Passé professionnel en 1958, Griffith ne perd que deux de ses vingt-quatre premiers combats. Il devient vite un sérieux candidat au titre de champion du monde. Le 1er avril 1961, à Miami Beach, il affronte le tenant, le Cubain Benny Paret, et s'impose par K.O. au treizième round ; mais, lors du match revanche, le 30 septembre 1961 à New York, Paret est déclaré vainqueur aux points au terme des quinze rounds. Les deux hommes se mesurent une troisième fois, le 24 mars 1962 à New York, et ce combat va se terminer en drame. Dans le contexte d'une pratique d'avant-match scénarisée qui devient alors courante dans le monde de la boxe, Benny Paret se serait moqué de la « virilité » de Griffith lors de la pesée, la veille du combat. Sur le ring, Griffith, dominateur, soûle son adversaire de coups à la douzième reprise ; l'arbitre tarde à prononcer l'arrêt du combat et n'entérine le K.O. et la victoire de Griffith que lorsque Paret s'est écroulé dans les cordes. Paret sombre dans le coma et meurt dix jours plus tard. Ébranlé par ce décès, Griffith se montrera dès lors moins agressif sur le ring et, selon certains observateurs, sa carrière en pâtira.

Il parvient néanmoins à défendre son titre mondial des welter par deux fois en 1962, avant de le céder au Cubain Luis Rodríguez : il s'incline aux points, au terme des quinze reprises, le 21 mars 1963 à Los Angeles. Il prend sa revanche et récupère sa ceinture mondiale en battant ce même adversaire le 8 juin 1963, également sur décision, au terme des quinze rounds.

Le 25 avril 1966, Emile Griffith ravit la ceinture des poids moyens a [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« GRIFFITH EMILE - (1938-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-griffith/