MONZÓN CARLOS (1942-1995)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Boxeur argentin. Carlos Monzón fut champion du monde professionnel des poids moyens de 1970 à 1977.

Carlos Monzón, né le 7 août 1942 à Santa Fe, se lance dans une carrière de boxeur professionnel en 1963. Champion d'Argentine et d'Amérique du Sud des poids moyens, il se rend à Rome pour disputer le Championnat du monde. Il décroche le titre de sa catégorie en mettant K.O. l'Italien Nino Benvenuti au douzième round le 7 novembre 1970. Champion du monde (titre unifié) jusqu'en 1974, Monzón conserve le titre décerné par la World Boxing Association jusqu'en 1977, année où il quitte les rings. Au cours de sa carrière, qui s'est déroulée pour l'essentiel en Europe, l'Argentin a défendu avec succès sa ceinture mondiale à quatorze reprises, contre onze adversaires différents (il a notamment battu Nino Benvenuti dans le match revanche, Emile Griffith, Jean-Claude Bouttier par deux fois...). Il s'est ainsi construit un impressionnant palmarès : 87 victoires (certaines sources indiquent 89), dont 59 par K.O., pour 9 matchs nuls, 3 défaites (toutes sur décision de l'arbitre au début de sa carrière) et 1 no contest.

En 1988, Monzón est condamné à onze ans de prison pour le meurtre d'Alicia Muñiz, son ancienne compagne et la mère de son fils. Alors qu'il regagnait la prison après une autorisation de sortie accordée pour un week-end, Monzón perd le contrôle de son véhicule et quitte la route. Il meurt ainsi le 8 janvier 1995, à Santa Rosa de Calchines.

—  Neil Francis MILBERT, Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Neil Francis MILBERT, « MONZÓN CARLOS - (1942-1995) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-monzon/