PERRIER EDMOND (1844-1921)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Zoologiste français qui se spécialisa dans l'étude de la faune marine. Reçu en 1864 à l'École normale supérieure et à Polytechnique, Edmond Perrier choisit cette dernière, mais Pasteur lui demande d'entrer dans son laboratoire de la rue d'Ulm. Docteur ès sciences en 1869, il enseigne quelque temps au lycée d'Agen, puis à Paris au Muséum d'histoire naturelle et, en 1872, à l'École normale supérieure. Il participe à des expéditions scientifiques, en Méditerranée d'abord (en 1881, à bord du Travailleur, pour explorer les grands fonds), puis dans l'Atlantique (1883, à bord du Talisman, au large des îles du Cap-Vert). En 1885, il crée le laboratoire maritime de Saint-Vaast-la-Hougue (Cotentin) pour étudier les animaux marins vivants. Il publie Les Colonies animales et la formation des organismes (1881), Les Explorations sous-marines (1886), La Terre avant l'histoire, La Philosophie zoologique avant Darwin (1884) et un Traité de zoologie en six volumes (1890). Il fut, en France, l'un des défenseurs les plus ardents du néo-lamarckisme, qui connut un grand succès à la fin du xixe et au début du xxe siècle. Premier professeur de sciences à l'École normale de Sèvres (de 1881 à 1919), il succède en 1900 à H. Milne-Edwards à la direction du Muséum d'histoire naturelle, et s'installe dans la maison de Buffon où il mourra. Il était chroniqueur scientifique au journal Le Temps, et président (depuis 1913) de l'Académie des sciences.

—  Jacqueline BROSSOLLET

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacqueline BROSSOLLET, « PERRIER EDMOND - (1844-1921) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-perrier/