DOCTOROW EDGAR LAWRENCE (1931-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 6 janvier 1931 dans le quartier du Bronx (New York), Edgar Lawrence Doctorow est issu d’une famille juive d’origine russe. Il obtient un diplôme de bachelor of arts (1952) au Kenyon College, avant d’étudier l’art dramatique et la mise en scène pendant un an à la Columbia University. Il travaille dans un premier temps comme lecteur de scénarios pour Columbia Pictures à New York. En 1959, il rejoint l’équipe éditoriale de la New American Library, poste qu’il quitte cinq ans plus tard pour devenir rédacteur en chef chez Dial Press. De 1971 à 1978, il enseigne dans plusieurs collèges et universités, dont le Sarah Lawrence College. En 1980-1981, il est chercheur invité à l’université de Princeton avant de devenir titulaire, l’année suivante, de la chaire Glucksman de lettres anglaises et américaines à l’université de New York.

Le romancier E. L. Doctorow

Le romancier E. L. Doctorow

Photographie

E. L. Doctorow a su trouver l’inspiration aussi bien dans des genres consacrés – western, science-fiction – que dans des périodes troublées de l'histoire américaine. 

Crédits : R. Beznoska/ epa/ Corbis

Afficher

E. L. Doctorow a conquis la notoriété grâce à la facilité avec laquelle il s’approprie les codes des genres romanesques pour éclairer les époques historiques très diverses dans lesquelles il situe ses récits. Son premier roman, Welcome to Hard Times (1960 ; adapté au cinéma en 1967) est une réflexion philosophique sur le western. Dans son livre suivant, Big as Life (1966), il a recours à la science-fiction pour imaginer quelle peut être la réponse humaine à une crise de civilisation. Sa propension à emprunter ses personnages à l’histoire apparaît pour la première fois avec Le Livre de Daniel (The Book of Daniel, 1971 ; adapté au cinéma en 1983), une fiction inspirée par l’exécution en 1953 de Julius et Ethel Rosenberg, accusés d’espionnage au profit de l’U.R.S.S. Dans Ragtime (1975 ; adapté au cinéma en 1981 par Milos Forman), des figures historiques côtoient des personnages emblématiques des bouleversements sociaux que l’Amérique a connus au début du xxe siècle.

E.L. Doctorow se penche ensuite sur la Grande Dépression et ses conséquences dans les romans Le Plongeon lumme (Loon Lake, 1980), LExposition universelle (World’s Fair, 1985) et Billy Bathgate (1989 ; adapté au cinéma en 1991). La Mach [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« DOCTOROW EDGAR LAWRENCE - (1931-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-lawrence-doctorow/