Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) Marginalisme

Refondation de la théorie économique

Par rapport à toutes ces analyses dispersées, les contributions de Walras, Menger et Jevons ont l'avantage historique d'être très proches dans le temps, tout en s'inscrivant dans des contextes culturels, académiques et politiques très divers. Les trois auteurs s'attacheront à souligner la proximité de certains de leurs raisonnements.

Si l'on peut bien parler de révolution marginaliste, c'est d'abord par l'intense effort au service d'un projet commun de reconstruction de la théorie économique sur la base d'une théorie de l'utilité et des principes de l'individualisme méthodologique (l'individu comme point de départ de toute explication économique). L'accent mis sur l'utilité et les choix individuels sous-tend une opposition tenace à la théorie classique de la valeur, qui se veut fondée sur les quantités de travail et les contraintes objectives de la reproduction du système économique.

Malgré cela, il faut séparer d'un côté le projet essentialiste d'un Menger et d'un autre côté la recherche d'une théorie des prix et de l'équilibre économique chez Jevons et Walras. Pour Menger, le but de la science économique est de retrouver les motifs subjectifs qui animent les individus dans leurs choix et leurs actions, quitte à les déconnecter des implications empiriques. Pour Jevons et Walras, la théorie de l'utilité est l'instrument d'une intelligibilité des lois de l'offre et de la demande et de l'équilibre économique. Cette divergence explique que Menger réprouve l'emploi des mathématiques en économie, tandis que Walras fait de la théorie des prix une branche des mathématiques.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

Jean-Sébastien LENFANT. ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marginalisme [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

William Stanley Jevons - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

William Stanley Jevons

Autres références

  • MARITIMISATION DE L'ÉCONOMIE

    • Écrit par Geoffroy CAUDE
    • 3 979 mots
    • 8 médias

    Depuis l’Antiquité, la voie maritime a permis aux navigateurs de commercer en transportant dans leurs navires des quantités de marchandises très supérieures à celles que permettaient les voies terrestres – ainsi, les Égyptiens, qui allaient jusqu’à Sumatra quelque 1200 ans avant notre ère ou, plus...

Voir aussi