HOWARD EBENEZER (1850-1928)

Urbaniste anglais fondateur du mouvement des cités-jardins, né le 29 janvier 1850 à Londres, mort le 1er mai 1928 à Welwyn Garden City (Hertfordshire).

Ebenezer Howard commence à travailler à l'âge de quinze ans dans un bureau d'agent de change. Il apprend la sténographie et occupe divers emplois comme secrétaire privé et sténographe avant de devenir greffier dans les tribunaux londoniens. Le roman utopique d'Edward Bellamy, Looking Backward (1888, Cent Ans après), exerce une influence décisive sur le socialiste réformiste qu'est le jeune Howard.

Dans les années 1880, Howard écrit To-morrow : A Peaceful Path to Real Reform (« Demain : une voie pacifique vers une véritable réforme »). Le livre ne paraît qu'en 1898, puis une deuxième édition est publiée en 1902 sous le titre Garden Cities of To-morrow (Les Cités-jardins de demain). Howard y propose la fondation de « cités-jardins » : il s'agit d'un modèle d'établissement autosuffisant – non d'une ville-dortoir – pour une population de 30 000 habitants, entouré d'une ceinture agricole non constructible. Howard souhaite renverser la tendance de l'exode rural qui aboutit à la surpopulation des grandes villes. Ses cités-jardins sont conçues pour offrir aux habitants de la campagne les avantages et les débouchés économiques des grandes villes industrielles. Chaque cité-jardin doit être la propriété d'une société à responsabilité limitée.

Howard réussit à convaincre des hommes d'affaires de l'intérêt financier et social de son projet. Deux cités-jardins sont construites de son vivant dans le Hertfordshire : Letchworth (1903) et Welwyn (1919). Elles serviront de prototype aux villes nouvelles créées par le gouvernement britannique après la Seconde Guerre mondiale. Ces villes nouvelles s'éloignent cependant du modèle de Howard, dans la mesure où la présence d'une zone agricole contiguë n'est plus indispensable. Howard est fait chevalier en 1927.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification


Autres références

«  HOWARD EBENEZER (1850-1928)  » est également traité dans :

CITÉ-JARDIN

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 1 108 mots

Dans son acception originelle, qu'un usage abusif a souvent tronquée, cité-jardin est la traduction française de l'expression anglaise garden-city créée par le socialiste anglais Ebenezer Howard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-jardin/#i_45618

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 916 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Urbanisme culturaliste »  : […] À l'opposé de Sitte, l'Anglais Ebenezer Howard (1850-1928) est un socialiste militant. Son modèle spatial, très élaboré, la garden-city (Garden Cities of Tomorrow, 1898), renvoie à un projet complet de société dont il n'élude aucune des dimensions politique, sociale, économique, et auquel il intègre même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_45618

Pour citer l’article

« HOWARD EBENEZER - (1850-1928) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ebenezer-howard/