GLASER DONALD ARTHUR (1926-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 21 septembre 1926 à Cleveland (Ohio), Donald Arthur Glaser fit ses études au California Institute of Technology de Pasadena, où il soutint en 1949 sa thèse sur l'étude expérimentale des rayons cosmiques. Chercheur et enseignant à l'université du Michigan de 1949 à 1959, il y mit au point un nouvel outil de détection des particules – la chambre à bulles –, ce qui lui valut de recevoir le prix Nobel de physique en 1960. En 1959, il rejoignit l'université de Californie, à Berkeley, et se passionna pour l'application de la physique à la biologie moléculaire.

Si la chambre à brouillard inventée par Charles Wilson en 1895 permit à la physique nucléaire de se développer dans les premières décennies du xxe siècle, la chambre à bulles mise au point en 1952 par Glaser inaugura avec la mise en service des grands accélérateurs l'âge d'or de la physique des particules. Les principes respectifs de ces deux détecteurs sont inverses l'un de l'autre : si dans une chambre à brouillard des gouttelettes se forment au passage d'une particule chargée, ce sont des bulles gazeuses qui signent le passage d'une telle particule dans un liquide mis dans un état métastable, au-dessus de sa température d'ébullition. L'ionisation des atomes de ce liquide donne naissance à une traînée de bulles qu'une photographie permet de mesurer avec précision. La première chambre réalisée par Glaser était remplie d'éther et avait un volume de 3 centimètres cubes. Les développements subséquents permirent de réaliser des chambres à bulles de plusieurs mètres de longueur, remplies de divers liquides – de l'hydrogène au fréon. Supplantée dans les années 1970 par les détecteurs électroniques, la technique des chambres à bulles permit à la connaissance de l'infiniment petit de progresser de façon spectaculaire.

En 1962, Glaser s'éloigne de la physique pour explorer le nouveau domaine de la biologie moléculaire et, en 1970, il fonde avec deux amis la première société de biotechnologie pour des applications en médecine et en agriculture.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  GLASER DONALD ARTHUR (1926-2013)  » est également traité dans :

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Détecteurs de particules

  • Écrit par 
  • Pierre BAREYRE, 
  • Jean-Pierre BATON, 
  • Georges CHARPAK, 
  • Monique NEVEU, 
  • Bernard PIRE
  •  • 10 941 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La chambre à bulles »  : […] Inventée en 1952 par le physicien américain D. Glaser, la chambre à bulles a été l'un des détecteurs les plus employés sur les aires expérimentales entre les années 1955 et 1970. Remplacée par les détecteurs électroniques aux possibilités plus diversifiées et au rendement très nettement supérieur, elle a gardé jusqu'au milieu des années 1980 un in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-detecteurs-de-particules/#i_14414

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « GLASER DONALD ARTHUR - (1926-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-arthur-glaser/