DICTIONNAIRE BAUDELAIRE (C. Pichois et J.-P. Avice)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de Claude Pichois est inséparable de ceux de Baudelaire, Nerval et Colette, auxquels il a consacré des éditions et des biographies qui font date. Avec ce Dictionnaire Baudelaire (Du Lérot, 2003), cosigné par Jean-Paul Avice, conservateur à la bibliothèque historique de la Ville de Paris, avec qui il avait réalisé en 1993 une superbe exposition Baudelaire/Paris, le lecteur dispose, en près de cinq cents pages, de tout ce qu'on peut connaître aujourd'hui sur l'auteur des Fleurs du mal.

La revue Histoires littéraires (no 7, 2001) a eu l'excellente idée de s'entretenir avec Claude Pichois pour retracer son parcours de professeur et d'historien de la littérature. Voué par tradition familiale à H.E.C., celui-ci avait d'autres centres d'intérêt. « Je m'y suis beaucoup ennuyé », explique-t-il. Aussi, ses études achevées, opte-t-il pour le commerce des classiques. Engagé comme enseignant chez les marianistes, il commence par travailler sur le critique Philarète Chasles. Sa fréquentation des dix-neuvièmistes l'amène à faire la connaissance de Jacques Crépet. Claude Pichois ne pouvait faire de rencontre plus opportune. Fils d'Eugène Crépet (1827-1892), qui était entré en relation avec Baudelaire lors de la rédaction de l'anthologie Les Poètes français et qui édita les Œuvres posthumes du poète, ainsi que sa première biographie, Jacques Crépet lui proposa de le seconder lorsqu'il mit en œuvre, pour l'Imprimerie nationale, la correspondance de Baudelaire. Claude Pichois fit ainsi la connaissance de Jean Ziegler (1907-2001), fils de Jacques Crépet, avec qui il allait co-signer de nombreux ouvrages, notamment une monumentale biographie de Baudelaire. Sa carrière passa par Aix, puis par Bâle, avant que le célèbre baudelairiste William Thomas Bandy (1903-1989) ne l'appelle pour venir enseigner aux États-Unis ; d'abord à Madison puis à Vanderbilt, où Claude Pichois demeura vingt-huit ans.

Superbement imprimé, accompagné d'une riche iconographie, le Dictionnaire Baudelaire est le résultat de plusi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Didier WAGNEUR, « DICTIONNAIRE BAUDELAIRE (C. Pichois et J.-P. Avice) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dictionnaire-baudelaire/