DES HOMMES ET DES DIEUX (X. Beauvois)

En épigraphe de son film, Xavier Beauvois propose un verset tiré du psaume 82 : « Je l'ai dit : vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous ! Pourtant vous mourrez comme des hommes. » Ces fils de Dieu sont ici des moines cisterciens remarquablement interprétés par, entre autres, Jacques Herlin, Philippe Laudenbach, Olivier Rabourdin. Leur foi les conduit sur le chemin d'une mort atroce.

Des hommes et des dieux, grand prix du jury du festival de Cannes 2010, s'inspire librement d'un fait historique qui bouleversa en son temps l'opinion publique internationale. Le 27 mars 1996, sept moines cisterciens français du monastère de Notre-Dame de l'Atlas, situé sur les sommets de l'atlas de Blida près du village de Tibéhirine, sont enlevés par un commando. Le 26 avril, l'enlèvement est revendiqué par le G.I.A. (Groupe islamiste armé), en guerre ouverte depuis 1993 avec le pouvoir algérien. Cette prise d'otages donne lieu à des négociations infructueuses entre les ravisseurs et les gouvernements algérien et français. Le 23 mai, le G.I.A. annonce l'exécution des moines dont on retrouve les têtes (mais non les corps), le 30 mai, sur une route près de Médéa. Aujourd'hui encore, on s'interroge sur les circonstances exactes de cet assassinat et sur l'identité réelle des meurtriers.

Des hommes et des dieux ne répond pas à cette double interrogation. En décrivant la vie quotidienne des moines dans ce monastère, Xavier Beauvois s'attache à nous donner l'intuition de l'engagement profond de ces chrétiens en terre musulmane pour qui la foi en Dieu implique d'aller jusqu'au bout de leurs convictions et s'unit à une profonde humanité. Son film noue des liens étroits entre le sacré et le profane. Avec simplicité et rigueur, le cinéaste ancre son propos autour d'une « mise en scène » naturelle, celle du rituel du sacré. À l'intérieur du monastère, l'espace du sacré s'insère dans la chapelle aux tonalités bleues où, sept fois par jour, conformément à la règle de saint Benoît, les moines en tenue blanche et noire, debout, assis ou à genoux, se réunissent pour la « liturgie des heur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur ès lettres, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, critique de cinéma

Classification

Pour citer l’article

Michel ESTÈVE, « DES HOMMES ET DES DIEUX (X. Beauvois) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-hommes-et-des-dieux-x-beauvois/