BRUTUS DENNIS (1924-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les œuvres du poète métis Dennis Brutus témoignent pour l'essentiel de ses souffrances et plus généralement de celles des Noirs d'Afrique du Sud.

Dennis Vincent Brutus naît le 28 novembre 1924 à Salisbury, en Rhodésie du Sud (auj. Harare, au Zimbabwe). Pendant quatorze ans, il enseigne l'anglais et l'afrikaans en Afrique du Sud. Tandis que le gouvernement, issu de la minorité blanche, renforce les restrictions à l'encontre des Noirs, Dennis Brutus s'emploie à dénoncer activement l'apartheid, déployant notamment ses efforts pour mettre fin à la discrimination dans le domaine sportif. Le gouvernement lui interdit alors d'enseigner, d'écrire, de publier, d'assister à des réunions sociales ou politiques, et de poursuivre ses études de droit à l'université du Witwatersrand. Refusant de se soumettre à ces interdictions, Dennis Brutus est condamné à dix-huit mois d'emprisonnement en 1963. C'est en partie grâce à ses campagnes de protestation que l'Afrique du Sud voit suspendre sa participation aux jeux Olympiques de Tōkyō, en 1964. Tandis que l'homme de lettres maintient la pression qu'il exerce sur le Comité international olympique, son pays est par la suite officiellement exclu de cette rencontre internationale et ne sera autorisé à y participer à nouveau qu'en 1992.

Après avoir quitté l'Afrique du Sud en 1966 grâce à un passeport rhodésien, Dennis Brutus s'installe en Angleterre, puis enseigne à l'université de Denver, dans le Colorado. En 1971, il est nommé professeur de littérature africaine à la Northwestern University d'Evanston, en Illinois. Au terme d'une longue bataille juridique, il obtient en 1983 le droit d'asile aux États-Unis en tant que réfugié politique. Il accepte alors d'enseigner la littérature africaine à l'université de Pittsburgh en 1986. Après avoir pris sa retraite en 1999, il continue de donner de nombreuses conférences et d'écrire de façon prolifique, prêtant volontiers sa plume aux diverses causes sociales défendues par le Centre pour la société civile de l'université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud.

L [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  BRUTUS DENNIS (1924-2009)  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques générales »  : […] Comment peut-on définir une production littéraire sinon comme un désir de communication, ou mieux encore, comme une façon de se représenter sur une autre scène, celle de la fiction, les réalités qui nous entourent ? Or les productions sud-africaines de langue anglaise sont restées assez longtemps mal tolérées par la société dont elles émanaient. Leur influence, leur impact demeurait faible, ce qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_90395

Pour citer l’article

« BRUTUS DENNIS - (1924-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dennis-brutus/