SASSOU-NGUESSO DENIS (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Denis Sassou Nguesso

Denis Sassou Nguesso
Crédits : PA Photos

photographie

Miliciens Cobras à Brazzaville, octobre 1997

Miliciens Cobras à Brazzaville, octobre 1997
Crédits : PA Photos

photographie


Homme politique congolais, président de la République du Congo de 1979 à 1992, puis à partir de 1997.

Denis Sassou-Nguesso est né le 23 novembre 1943, à Edou, dans le nord du pays. Il reçoit une formation d'instituteur avant de rejoindre l'armée. Il participe, au côté du capitaine Ngouabi, au coup d'État de 1968 qui infléchit le régime révolutionnaire de Brazzaville vers une forme militaro-marxiste. En 1969, il entre au comité central du parti unique, puisen 1970, au bureau politique. Des tentatives de putsch menées par des officiers originaires du Sud renforcent le caractère « nordiste » du groupe de militaires au pouvoir. En 1975, il devient ministre délégué à la Défense.

Denis Sassou Nguesso

Denis Sassou Nguesso

Photographie

À l'issue de combats qui voient la victoire de ses partisans, l'ancien président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso retrouve la présidence en octobre 1997. 

Crédits : PA Photos

Afficher

À la suite de l'assassinat du chef de l'État, Marien Ngouabi, en 1977, la succession est assurée par un « Comité militaire du parti » présidé par Jacques Yhombi Opango. Sassou en est le numéro deux. En février 1979, il s'empare de la présidence du comité. Il opère alors un rapprochement avec Paris dont il obtient un soutien financier que l'U.R.S.S. ne peut pas fournir. De cette époque datent ses bonnes relations avec Elf-Aquitaine, l'opérateur principal du pétrole congolais. En 1984, il est réélu à l'unanimité par le comité central. Cependant, à partir de 1985, le fléchissement des revenus pétroliers entraîne le blocage des capacités de redistribution de l'État. Fragilisé, Sassou parvient à maintenir son influence grâce à sa présence sur la scène internationale. Il assure la présidence de l'Organisation de l’unité africaine en 1986-1987. Lors du IVe Congrès du Parti congolais du travail, en juillet 1989, encore candidat unique, Sassou-Nguesso, désormais général, est reconduit pour un troisième mandat.

En novembre 1989, la fin du monopole de l'État sur l'économie est officiellement annoncée et, en février 1990, le général effectue sa première visite officielle à Washington. Manifestations et grèves se succèdent à [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques, Centre d'étude d'Afrique noire, Bordeaux

Classification


Autres références

«  SASSOU-NGUESSO DENIS (1943- )  » est également traité dans :

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une interminable sortie de conflit »  : […] La restauration de Denis Sassou-Nguesso s'accompagne d'un ralliement de l'ensemble des factions, à l'exception des leaders déchus, Pascal Lissouba et Yhombi Opango. Bernard Kolelas, ayant engagé ses milices à leurs côtés durant les derniers jours des combats, est aussi contraint à l'exil (quelques années plus tard, les mécanismes de collusion de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-du-congo/#i_90200

Les derniers événements

30 juillet 2017 • République du CongoVictoire du pouvoir aux élections législatives.

Le Parti congolais du travail du président Denis Sassou-Nguesso remporte les élections législatives avec 90 sièges sur 151. Il était déjà largement en tête à l’issue du premier tour qui s’est déroulé le 16. L’Union panafricaine pour la démocratie sociale fondée par l’ancien président Pascal [...] Lire la suite

8 mars 2017 • FranceMise en examen de Wilfrid Nguesso dans l’affaire des « biens mal acquis ».

Le juge chargé de l’instruction de l’affaire dite des « biens mal acquis » met en examen Wilfrid Nguesso, le neveu du président congolais Denis Sassou-Nguesso, pour « blanchiment de fonds provenant du délit de détournement de fonds publics » appartenant à la Société congolaise de transports [...] Lire la suite

4-5 avril 2016 • République du CongoRépression de l’opposition après l’élection présidentielle.

Le 4, des affrontements opposent les forces de l’ordre aux Ninjas Nsiloulou dirigés par Frédéric Bintsamou, alias « pasteur Ntumi », un ancien chef rebelle de la région du Pool qui entoure la capitale. Adversaire du président Denis Sassou-Nguesso, celui-ci s’est rallié à Guy-Brice Parfait Kolélas [...] Lire la suite

20 mars 2016 • République du CongoRéélection du président Denis Sassou-Nguesso.

Le président Denis Sassou-Nguesso, au pouvoir de 1979 à 1992, et à nouveau depuis 1997, est réélu dès le premier tour avec 60,4 p. 100 des suffrages. Il devance largement l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas, candidat du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral, – 15 p [...] Lire la suite

5-27 octobre 2015 • République du CongoRéférendum constitutionnel contesté.

permettre au président Denis Sassou-Nguesso, âgé de soixante et onze ans, de briguer un troisième mandat en 2016. L’opposition dénonce un « coup d’État constitutionnel » et appelle à la désobéissance civile. Le 20, à l’issue de l’ultimatum adressé au pouvoir par l’opposition pour annuler le référendum [...] Lire la suite

18 mars 2014 • France - Guinée équatorialeMise en examen à Paris du fils du président équato-guinéen.

mal acquis ». En décembre 2008, l'organisation Transparency International France a déposé une plainte visant les conditions dans lesquelles les chefs d'État congolais Denis Sassou-Nguesso, gabonais Omar Bongo et équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo ont acquis en France un important [...] Lire la suite

5 août 2012 • République du CongoVictoire du parti au pouvoir aux élections législatives.

Le Parti congolais du travail (P.C.T.) du président Denis Sassou-Nguesso, ancien parti unique, remporte les élections législatives dont le premier tour s'est déroulé le 15 juillet, avec 89 sièges sur 139. La seule formation d'opposition, l'Union panafricaine pour la démocratie sociale de l'ancien [...] Lire la suite

11-22 septembre 2011 • FranceAccusations de Robert Bourgi contre Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen.

Gbagbo, le Congolais Denis Sassou-Nguesso et le Gabonais Omar Bongo. Robert Bourgi, qui fréquente Nicolas Sarkozy depuis les années 1980, dédouane ce dernier de telles pratiques. Le 12, Robert Bourgi accuse, sur la chaîne B.F.M. T.V., l'ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen [...] Lire la suite

12 juillet 2009 • République du CongoRéélection du président Denis Sassou-Nguesso.

Le président sortant Denis Sassou-Nguesso est réélu pour sept ans avec 78,61 p. 100 des voix, loin devant Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, candidat indépendant (7,46 p. 100 des suffrages), Nicéphore Fylla Saint-Eudes (6,98 p. 100) et l'opposant radical Mathias Dzon (2,30 p. 100). L'opposition, qui avait appelé au boycottage de l'élection présidentielle, dénonce des fraudes et conteste le résultat.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Patrick QUANTIN, « SASSOU-NGUESSO DENIS (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-sassou-nguesso/