PETAU DENIS (1583-1652)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jésuite français qui, helléniste de premier ordre, était entré en 1605 dans la Compagnie de Jésus où il devait passer sa vie à enseigner, d'abord à Reims et à La Flèche, puis au collège de Clermont à Paris. La réputation d'érudit de Petau s'appuie sur de savantes éditions de textes anciens et sur ses traités de chronologie. Mais sa participation la plus importante à l'histoire des idées consiste dans le rôle qu'il joua comme théologien positif : sa grande œuvre, Dogmata theologica (1644 et 1650), est une monumentale étude de théologie historique qui annonce les travaux modernes. Soucieux d'exactitude historique, Petau ne renonce pas pour autant à une pensée originale ; il insiste sur la nécessité, pour expliquer l'état de grâce, de l'inhabitation trinitaire dans l'âme.

—  Jean-Robert ARMOGATHE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Robert ARMOGATHE, « PETAU DENIS - (1583-1652) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-petau/