DÉCOUVERTE D'ORRORIN TUGENENSIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est dans les Tugen Hills, au cœur du rift Gregory au Kenya, que Martin Pickford et Brigitte Senut ont découvert, en 2000, les restes d'un nouvel hominidé vieux de quelque 6 millions d'années dans le gisement de Lukeino. Treize pièces osseuses et dentaires – dont deux mandibules et deux fémurs très fragmentaires –, représentant au moins cinq individus, semblent confirmer la présence en Afrique de l'Est d'un ancêtre de l'homme déjà bipède dès 6 millions d'années. L'existence de ce nouvel hominidé très ancien, baptisé Orrorin tugenensis mais plus connu sous le nom de Millenium ancestor (l'ancêtre du millénaire), avait en fait été pressentie dans ce même gisement lorsque Martin Pickford y découvrit vingt-six ans auparavant, une unique molaire qu'il était alors impossible d'attribuer. Si l'humérus et la phalange de la main, longue et incurvée, indiquent qu'Orrorin était encore agile dans les arbres, les fémurs en revanche témoignent chez cette créature d'un mode de locomotion fréquemment bipède au sol.

—  Herbert THOMAS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Herbert THOMAS, « DÉCOUVERTE D'ORRORIN TUGENENSIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-d-orrorin-tugenensis/