RAUP DAVID (1933-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le paléontologue américain David Raup appliqua les statistiques et le modèle mathématique aux domaines de la paléontologie et de la biologie de l’évolution. Il fut célèbre pour avoir introduit (en 1983) le concept de périodicité des extinctions, selon lequel des épisodes d’extinction massive se produisent à intervalles réguliers, tous les 26 millions d’années environ. Il émit également l’hypothèse que des causes « extérieures », telles que la collision de corps célestes avec la Terre (plutôt que des événements terrestres ou des processus biologiques), pouvaient être à l’origine de ce phénomène et remit en question les paradigmes soutenant que la biodiversité s’accroît sans cesse sous l’effet des forces évolutives ; il suggéra qu’une connaissance incomplète du passé peut avoir créé l’illusion d’une biodiversité toujours croissante.

David Malcolm Raup, de son nom complet, naît à Boston (Massachusetts) le 24 avril 1933. Il étudie la géologie, la comptabilité et les mathématiques au Colby College, dans le Maine, avant d’achever (1953) des études de premier cycle en géologie à l’université de Chicago. Après avoir obtenu un diplôme (Ph.D.) de géologie à Harvard (1957), il enseigne au California Institute of Technology (Caltech), à l’université Johns Hopkins (Baltimore), à l’université de Rochester, puis devient, en 1980, professeur au département de géologie de l’université de Chicago. Il occupe par ailleurs les postes de président de la Paleontological Society (1977) et de doyen des sciences au Field Museum de Chicago (1978-1982). Il décède le 9 juillet 2015 à Sturgeon Bay, dans le Wisconsin.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  RAUP DAVID (1933-2015)  » est également traité dans :

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vers une théorie générale des crises biologiques ? »  : […] Le regain d'intérêt pour les grandes extinctions et le débat concernant leur origine ont conduit à rechercher des phénomènes récurrents qui pourraient expliquer ces crises biologiques. Dans les années 1980, les paléontologues américains David Raup et John Sepkoski établirent des bases de données permettant de quantifier les taux d'extinctions des genres d'animaux marins au cours des temps géologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_56699

Pour citer l’article

« RAUP DAVID - (1933-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-raup/