SYLVESTER DAVID BERNARD (1924-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le critique d'art et conservateur d'exposition anglais David Bernard Sylvester fut l'une des figures majeures du monde de l'art britannique et du modernisme, en particulier des œuvres de Francis Bacon, Henry Moore, Alberto Giacometti et René Magritte.

Né le 21 septembre 1924 à Londres, David Bernard Sylvester ne suit pas de formation artistique, mais se passionne pour cette discipline dès l'âge de dix-sept ans. Après s'être essayé à la peinture, il rédige à partir de 1942 des critiques d'art pour l'hebdomadaire socialiste Tribune, dont George Orwell est le directeur littéraire. Un article sur Henry Moore attire l'attention de l'artiste, qui recrute l'auteur comme assistant à temps partiel. Sylvester organise la première rétrospective de Moore à la Tate Gallery en 1951. Dès les années 1960, il exerce une influence considérable à travers ses conférences et ses expositions, ainsi que par ses critiques, articles et catalogues. Proche de Francis Bacon et d'Alberto Giacometti, il leur consacre plusieurs expositions, monographies et essais de référence. Il élargit son horizon aux artistes non figuratifs, tels que Jackson Pollock (dont il avait auparavant décrié l'œuvre) et Willem de Kooning (dont il expose les toiles à la Serpentine Gallery en 1977), ainsi qu'au pop art. Sylvester intervient en 1964 dans la série télévisée Ten Modern Artists diffusée sur la B.B.C. et occupe divers postes dans de nombreuses institutions : Arts Council, équipe de production du British Film Institute, conseil d'administration des galeries Tate et Serpentine, direction des acquisitions du Musée national d'art moderne de Paris.

Parmi les nombreux ouvrages de David Sylvester, citons Henry Moore (1968), Interviews with Francis Bacon (1975, trad. franç. 1976, révisée et élargie en 1987 sous le titre The Brutality of Fact : Interviews with Francis Bacon), Magritte : The Silence of the World (1992), Looking at Giacometti (1994, trad. 2001), About Modern Art : Critical Essays, 1948-1996 (1996), Francis Bacon : the Human Body (1998, trad. 2001), Looking back at Francis Bacon (2000, trad. 2006) ainsi que René Magritte : catalogue raisonné (1992-1997), un ouvrage en cinq volumes qu'il mettra vingt-cinq ans à écrire. David Sylvester s'éteint à l'âge de soixante-seize ans, le 19 juin 2001, à Londres.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SYLVESTER DAVID BERNARD (1924-2001)  » est également traité dans :

ENTRETIENS AVEC FRANCIS BACON, David Sylvester - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 066 mots
  •  • 1 média

L'image tourmentée de Francis Bacon (1909-1992), sa passion du jeu et son alcoolisme sont probablement aussi célèbres que son art. Outre cette figure sur-médiatisée, le peintre soignait aussi celle de l'artiste solitaire, unique, sans origine, sans ancêtres et sans postérité. Insistant sans cesse sur son manque de formation et sur sa décision tardive d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entretiens-avec-francis-bacon/#i_51697

Pour citer l’article

« SYLVESTER DAVID BERNARD - (1924-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-bernard-sylvester/