CAUX DANIEL (1940-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musicologue et essayiste français. Dès la fin des années 1960, Daniel Caux commence à s'intéresser aux musiques « divergentes » (par rapport à un marché discographique en pleine mutation via le rock et la pop). Il exprime dans Combat, Jazz Hot puis plus largement dans L'Art vivant et par la suite dans art press son intérêt pour le free jazz et les avant-gardes américaines nées au croisement de l'œuvre de John Cage et des traditions musicales indiennes. En 1970, il va inviter à l'occasion des éphémères Nuits de la fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence (en parallèle à une exposition sur l'art américain) quelques artistes qui feront date. On put ainsi découvrir les hymnes flamboyants d'Albert Ayler, les symphonies intergalactiques du Sun Ra Arkestra, les arabesques sonores de Terry Riley, les Dream Houses de La Monte Young – autant de concerts qui ont marqué durablement les esprits. Par la suite, Daniel Caux poursuit son exploration des musiques minimalistes en faisant venir Steve Reich au Théâtre de la Musique (1971) et Philip Glass au festival d'Automne (1973). Il est également le directeur artistique du label de disques Shandar qui donnera des enregistrements, entre autres, de Cecil Taylor, Albert Ayler, Sun Ra, Terry Riley, François Tusques, Guitares Dérive. Le souci de faire partager son goût des musiques « autres » – techno comprise – s'exprimera aussi, de 1970 à 2002, à travers la radio et la production régulière d'un grand nombre d'émissions pour France Culture et France Musique. Avec, en parallèle, des cycles de concerts organisés au Théâtre de la Ville et dans d'autres lieux, comme les Journées des musiques arabes présentées en 1984 et 1985 au Théâtre de Nanterre-Amandiers. Daniel Caux est l'auteur d'essais consacrés en particulier à John Cage, aux musiques répétitives et à la musique arabe.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CAUX DANIEL - (1940-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-caux/