TIAHUANACO CULTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tiahuanaco se trouve à 15 kilomètres au sud-est du lac Titicaca, à plus de 4 000 mètres d'altitude sur le Haut Plateau bolivien. Ce site s'étend sur 420 hectares, mais le noyau cérémoniel ne couvre que 30 hectares. La période préhispanique comprend cinq phases chronoculturelles. Les phases I et II, mal connues, précèdent les importants développements culturels des phases III et IV correspondant aux principaux vestiges et édifices du site. Au cours de la phase III (100 apr. J.-C.-500 apr.J.-C.) apparaît un pouvoir politique, théocratique et centralisé, qui dominera ensuite le Haut Plateau. L'influence de la culture Tiahuanaco se diffuse jusqu'aux rivages du Pacifique, dans les hautes vallées et le piémont est des Andes, où l'on retrouve ses thèmes iconographiques sur la céramique, les textiles et les sculptures sur pierre, bois et os. Un des principaux thèmes de Tiahuanaco, proche du « Dieu aux bâtons » diffusé par la culture Chavín, figure sur le linteau de la porte du Soleil où cette divinité, tenant un bâton dans chaque main, est entourée de personnages ailés. Il s'agit peut-être d'une divinité liée à l'agriculture. D'autres sculptures représentent des personnages anthropomorphes dressés dans une attitude hiératique comme le monolithe « Ponce » ou El Fraile (le Moine). Ces sculptures furent découvertes à Tiahuanaco dans le templete (petit temple) semi-souterrain, dans les temples de l'Akapana, vaste terre-plein surélevé, ceinturé de hauts murs, et du Kalasasaya, grand monticule artificiel de forme pyramidale qui possède, comme l'Akapana, une place rectangulaire semi-enterrée. L'une des originalités de Tiahuanaco fut de mettre en culture les terres de l'altiplano grâce à des champs surélevés irrigués par des canaux qui conservaient l'eau des pluies. En outre, l'économie reposait sur l'élevage des lamas et alpacas : des caravanes de lamas permettaient en effet les échanges entre les hauts plateaux et les hautes vallées, le piémont des Andes ou la côte pacifique. L'hégémonie de Tiahuanaco et celle de Huari, dans les Andes péruviennes, se sont exercées dans la seconde moitié du Ier millénaire après J.-C. Ces véritables empires s'effondrèrent vers 1000 après J.-C. sans que l'on puisse encore expliquer ce déclin.

—  Jean-François BOUCHARD

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TIAHUANACO CULTURE  » est également traité dans :

AYMARAS

  • Écrit par 
  • Thérèse BOUYSSE-CASSAGNE
  •  • 4 750 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire et les structures des Aymaras »  : […] L'histoire de l'ethnie aymara est encore mal connue, bien que, par sa culture, celle-ci soit relativement plus homogène que les autres ethnies andines, et que sa tradition orale soit riche et ancienne. Comme les autres groupes amérindiens, on présume que les ancêtres des Aymaras vinrent d'Asie, sur le continent américain, il y a environ 20 ou 30 000 ans, via le détroit de Béring. Leur origine amaz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aymaras/#i_23359

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le premier développement régional dans les Andes centrales »  : […] Les régionalismes qui suivent la chute de l'hégémonie de Chavín dans les Andes centrales correspondent à l'émergence de nouvelles cultures. Leurs productions artistiques sont diversifiées contrairement à celles de Chavín. Avec les cultures qui se développent dans le nord du Pérou, dans la partie basse des nombreuses vallées côtières, surgissent plusieurs styles régionaux qui produisent une abonda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-sud/#i_23359

PUCARÁ CULTURE

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD
  •  • 401 mots

Le site de Pucará est construit sur les hauts plateaux du lac Titicaca (Pérou), à une altitude de 3 950 mètres, au pied d'une importante colline montagneuse ; il est situé à environ 100 kilomètres au nord de Puno. Il a donné son nom à la culture Pucará (~300-200 - 380). Sur les hauts plateaux du Pérou et de Bolivie, c'est à Pucará qu'apparaît pour la première fois un établissement urbain, doublé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-pucara/#i_23359

Pour citer l’article

Jean-François BOUCHARD, « TIAHUANACO CULTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-tiahuanaco/