CRYPTORCHIDIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cryptorchidie est l'absence de descente spontanée de l'un ou des deux testicules dans leur position normale, dans le scrotum (les testicules descendent normalement chez le garçon en période néonatale). Cette affection concerne le plus souvent un seul des deux testicules ; l'autre, normalement descendu, suffit à assurer une fécondité masculine normale. Les cas où les deux testicules sont concernés sont plus rares mais plus sévères, car les testicules non descendus sont habituellement non fonctionnels (c'est-à-dire qu'ils produisent peu ou pas de spermatozoïdes), perturbant le développement d'une vie sexuelle normale. Le testicule non descendu reste dans le canal inguinal ou dans la cavité abdominale. Outre leur non-fonctionnalité, les testicules cryptorchides sont plus fragiles, plus exposés au risque d'hypoxie par torsion. Chez les sujets atteints de cryptorchidie, le risque de cancer des testicules est vingt fois plus élevé.

Le traitement repose sur les gonadotrophines et la chirurgie. L'HCG (human chorionic gonadotrophin) peut favoriser la maturation des organes génitaux externes et, souvent, lorsque les testicules sont situés dans le canal inguinal, permettre leur descente dans le scrotum. En cas d'échec, le traitement chirurgical permet de descendre manuellement le testicule en position scrotale. Le traitement doit au mieux être réalisé avant l'âge de neuf ans. La production de spermatozoïdes peut être diminuée dans le testicule traité, mais la fertilité est habituellement normale.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CRYPTORCHIDIE  » est également traité dans :

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 776 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Différenciation de l'appareil génital »  : […] Dans le sexe féminin, l'épithélium superficiel de la gonade prolifère en deux étapes successives. À la première apparaissent des cordons qui, dans la partie médullaire de la glande, sont fragmentés par un tissu mésenchymateux et dégénèrent en formant le stroma vasculaire de la zone médullaire de l'ovaire (fig. 5b) . Lors de la seconde étape naissent, dans la région corticale, de nouveaux cordons c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/#i_2147

Pour citer l’article

« CRYPTORCHIDIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cryptorchidie/