CRÉATION DE L'O.N.U.

L'Organisation des Nations unies (O.N.U.) naît officiellement le 26 juin 1945 avec la signature de la charte de San Francisco, à laquelle adhèrent dans un premier temps cinquante et un pays. Cette nouvelle institution internationale est destinée à garantir la paix et la sécurité dans le monde issu de la Seconde Guerre mondiale, et se dote d'une force militaire d'intervention (les casques bleus) afin de ne pas souffrir de la même impuissance que la Société des Nations dans l'entre-deux-guerres. Mais étant donné le rôle dévolu au Conseil de sécurité, ce projet repose sur l'entente supposée des cinq membres permanents, les États-Unis, l'U.R.S.S., la Chine, le Royaume-Uni et la France qui disposent chacun d'un droit de veto. La logique de guerre froide qui s'impose à partir de 1947 limite par conséquent la marge de manœuvre de l'O.N.U., qui ne peut éviter l'éclatement de nombreux conflits périphériques dans la seconde moitié du xxe siècle et se replie progressivement sur des actions sociales et humanitaires, au travers d'institutions satellites, comme l'U.N.I.C.E.F. ou l'U.N.E.S.C.O.

—  Olivier COMPAGNON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « CRÉATION DE L'O.N.U. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-de-l-o-n-u/