CORNEILLE NOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oiseau au plumage noir, très commun dans les milieux ouverts d'Europe et d'Asie. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Corvidés.

La corneille noire (Corvus corone) est souvent confondue avec deux autres corvidés : le grand corbeau (Corvus corax) et le freux (Corvus frugilegus). Elle se différencie du premier par sa taille plus petite (50 cm d'envergure au lieu de 1 m) et sa queue de forme carrée, et du second par son bec entièrement noir et emplumé dès sa base. Cet oiseau, au plumage totalement noir, est très bruyant, communiquant par des cris rauques, les croassements. Son alimentation, qu'il trouve essentiellement au sol, est extrêmement variée : graines, jeunes pousses, céréales, fruits, insectes, œufs, amphibiens, oisillons mais aussi cadavres d'animaux qu'il repère le long des routes. Opportuniste, il lui arrive également de poursuivre d'autres Corvidés ou des mouettes pour dérober leur nourriture. Les corneilles noires fréquentent essentiellement les plaines, les zones cultivées ainsi que les parcs des villes et évitent les forêts denses. Elles se rassemblent pour exploiter les sources abondantes de nourriture et, l'hiver, pour former des dortoirs sur les grands arbres souvent en compagnie d'autres Corvidés comme les corbeaux, les freux ou les choucas (Corvus monedula).

Dès la fin de l'hiver, les couples, souvent unis pendant plusieurs années, s'isolent et retrouvent leur territoire de nidification qu'ils défendent surtout contre les prédateurs. Le nid, volumineux, est construit par le mâle et la femelle avec des branches, de la terre, de la mousse, des herbes ou encore de la laine, sur une fourche de branche élevée. La ponte a lieu au début du mois d'avril ; la femelle, alors nourrie par le mâle, va couver les quatre ou cinq œufs bleus ou vert pâle tachetés de noir pendant 18 à 20 jours. Les petits, nidicoles, quittent le nid vers l'âge d'un mois mais restent encore quelques jours perchés sur une branche avant de prendre leur envol, toujours nourris par le mâle et la femelle.

La corneille se rencontre en France toute l'année sauf en Corse où elle est représentée par une sous-espèce, la corneille mantelée (Corvus corone cornix), au corps gris strié de noir. Cette dernière vit également dans le nord et le sud-est du pays. Dès l'automne, quelques corneilles noires migratrices viennent d'Allemagne ou du Benelux pour hiverner en France. Dans plusieurs départements, où elle détruit les couvées d'oiseaux tels que les perdrix ou les canards, elle est inscrite sur la liste des espèces nuisibles.

Corneille mantelée

Corneille mantelée

photographie

Sous-espèce de la corneille noire, la corneille mantelée (Corvus corone cornix), caractérisée par un corps gris et noir, est présente dans presque toute l'Europe. En France, on ne la trouve qu'en Corse et parfois dans le nord et le sud-est du pays. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Emmanuelle GOIX

Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification


Autres références

«  CORNEILLE NOIRE  » est également traité dans :

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Michel CUISIN
  •  • 10 551 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Répartition géographique »  : […] Les différents groupes d'oiseaux ne sont pas répartis de façon uniforme à la surface du globe. Il y a très peu d'espèces cosmopolites (chouette effraye) et, pour toutes les autres, l'aire de répartition, c'est-à-dire la zone où l'espèce se reproduit régulièrement, est bien délimitée. Certains groupes ne se rencontrent que sur un continent, où ils sont qualifiés d'endémiques : les colibris ne vive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oiseaux/#i_16630

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « CORNEILLE NOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneille-noire/