CORDELIERS

Désignation populaire des Frères mineurs, ou Franciscains, en France, par allusion à la cordelle de leur costume. L'usage de ce surnom est attesté dès le xiiie siècle. Lors de la Révolution française, un club politique s'installa dans le couvent des Cordeliers de Paris (rue de l'École-de-Médecine) et en prit le nom.

—  André DUVAL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André DUVAL, « CORDELIERS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordeliers/