Ordres religieux catholiques


ASSOMPTIONNISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 467 mots

De leur nom officiel Augustins de l'Assomption, membres d'une congrégation religieuse fondée en 1845 par Emmanuel d'Alzon (1810-1880). Celui-ci, prêtre (1834) et vicaire général (1835) du diocèse de Nîmes, fut d'abord amené à seconder Eugénie Milleret de Brou (1817-1898 ; béatifiée le 9 févr. 1975) lors de la fondation des dames de l'Assomption (1839), vouées à l'éducation chrétienne des jeunes fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assomptionnistes/#i_0

BARNABITES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 381 mots

Membres d'une congrégation religieuse fondée en 1530 à Milan par saint Antoine-Marie Zaccaria (1502-1539), médecin originaire de Crémone devenu prêtre en 1528. Ils s'appelèrent d'abord Clercs réguliers de saint Paul et reçurent le nom de Barnabites peu après leur installation auprès de l'église Saint-Barnabé à Milan (1545).Témoins et promoteurs du renouveau pastoral qui en Italie prépare le concil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barnabites/#i_0

BÉATES

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 335 mots

Le terme « béat », surtout au féminin, a pris un sens péjoratif. Au milieu du xviiie siècle, le Dictionnaire de Trévoux déclare : « Béat se dit de celui qui affecte de paraître dévot et modeste [...]. Ce mot de béat ne se dit ordinairement qu'en riant et dans le style comique et burlesque. » À cause de cela, il a été supplanté depu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beates/#i_0

BÉNÉDICTINS

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 5 526 mots

Sous le nom générique de Bénédictins (O.S.B., Ordo Sancti Benedicti, ordre de saint Benoît), on désigne les moines cénobites chrétiens, membres des nombreuses familles religieuses qui, au cours des siècles, ont pris pour loi fondamentale la règle de saint Benoît, composée au vie siècle.En 2005, on dénombrait dans le monde environ 8 000 moines bénédict […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benedictins/#i_0

CAMALDULES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 425 mots

Membres d'un ordre religieux qui eut pour origine la fondation d'un ermitage à Camaldoli, dans la haute vallée de l'Arno, en Toscane, vers 1023, et qui constitue une des plus durables réalisations, avec la Chartreuse et Grandmont, du puissant courant érémitique dont les manifestations furent nombreuses au xie et au xii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camaldules/#i_0

CAPUCINS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Ordre religieux dont le groupe constitue l’une des trois branches actuelles de la famille franciscaine, les deux autres étant celle des franciscains et celle des conventuels. Cette congrégation a été fondée en 1525 à Ancône par un jeune « observant », Matthieu de Bascio. Prétendant restaurer la vie franciscain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capucins/#i_0

CARMEL

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY
  •  • 1 545 mots

Né au xiie siècle, le Carmel, ordre mendiant voué à la solitude, à la prière et à l'apostolat, aime à se rattacher au prophète Élie. Illustré par de nombreux mystiques, Thérèse d'Avila, Jean de la Croix et Thérèse de Lisieux, il fut toujours considéré, en dépit des m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmel/#i_0

CARMES DÉCHAUX

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 297 mots

Branche masculine de la réforme du Carmel qu'a inaugurée sainte Thérèse d'Ávila. En 1568, Jean de la Croix et Antoine de Jésus commencent à vivre, dans le hameau de Duruelo, selon la règle primitive du Carmel telle qu'elle était pratiquée depuis 1562 au nouveau mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmes-dechaux/#i_0

CÉLESTINS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 438 mots

Membres d'un ordre religieux qui est issu des Ermites de Saint-Damien, ou frères de l'Esprit saint (du nom de l'abbaye du Saint-Esprit, à Sulmona dans les Abruzzes). Ceux-ci formaient depuis plus d'un quart de siècle une branche érémitique de la famille monastique bénédictine lorsque Pierre de Morrone, un des animateurs du mouvement, devint pape sous le nom d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestins/#i_0

CHANOINES RÉGULIERS

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 607 mots
  •  • 1 média

Dès les premiers siècles de l'Église, certains évêques, soucieux de mener avec leur clergé une vie de renoncement et de perfection évangéliques, groupèrent autour d'eux les clercs attachés au service de leur église. Dans la pauvreté volontaire, ils célébraient la liturgie et s'adonnaient au ministère pastoral. Ainsi saint A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanoines-reguliers/#i_0

CHARITÉ CHARTE DE

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 362 mots

Le 21 mars 1098 l'abbaye de Cîteaux fut fondée dans l'ancien diocèse de Chalon-sur-Saône. Sa première filiale, La Ferté, créée en 1113, appartenait au même diocèse, mais la troisième, Pontigny, qui date de 1114, était située dans le diocèse d'Auxerre, et les deux suivantes de 1115, Clairvaux et Morimond, dans celui de Langres. Lors de la fondation de Pontigny […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charte-de-charite/#i_0

CHARITÉ FILLES DE LA

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 498 mots

Congrégation religieuse fondée au xviiie siècle par saint Vincent de Paul (1581-1660) et sainte Louise de Marillac (1581-1660). Ayant rassemblé des « personnes de qualité » dans une association de Dames de la Charité pour l'assistance aux pauvres malades […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filles-de-la-charite/#i_0

CHARTREUX

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 512 mots
  •  • 1 média

La vie cartusienne se présente comme un commentaire vivant d'un texte du prophète Osée (ii, 16) : « Je te conduirai au désert et parlerai à ton cœur. » Le désert n'est pas seulement un lieu où l'homme et Dieu parlent « bouche à bouche » (Nombres, xii, 7-8) ; dans la solitude, le silencieux saisi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chartreux/#i_0

CHEVALERIE ORDRES DE

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 451 mots

Les chevaliers des premiers âges médiévaux, élevés dans le combat et pour le combat, ne connaissaient guère de limites à leurs impulsions barbares. Les guerres féodales décimaient noblesse et paysannerie, entretenaient le désordre et l'anarchie, ravageaient les récoltes déjà insuffisantes pour nourrir la population, entraînaient le pillage et la ruine des établissements ecclésiastiques. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-de-chevalerie/#i_0

CISTERCIENS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Placide DESEILLE, 
  • Anselme DIMIER
  •  • 8 676 mots
  •  • 4 médias

L'ordre cistercien apparaît, au Moyen Âge, comme l'une des réalisations les plus remarquables de l'idéal monastique. La fondation de Cîteaux (1098) s'inscrit dans le vaste mouvement de retour aux sources authentiques du christianisme, qui caractérise la réforme de l'Église inaugurée par le pape Grégoire VII. Comme beaucoup de rénovateurs de la vie monastique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cisterciens/#i_0

CLARISSES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 388 mots

Moniales cloîtrées, les Clarisses, appelées aussi Pauvres Dames, furent fondées par sainte Claire d'Assise (1193/94-1253). À dix-huit ans, Claire Offreducio décide de suivre à sa manière l'exemple de saint François. Après quelques mois de séjour chez des bénédictines, elle s'installe avec quelques compagnes auprès d'une petite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clarisses/#i_0

CLUNY

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 336 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'ordre de Cluny »  : […] Le 2 septembre 909 (la date de 910 traditionnellement adoptée est due à une erreur dans le calcul de l'indiction), le duc d'Aquitaine, Guillaume III, donna la villa de Cluny à Bernon, abbé de Baume (Baume-les-Messieurs, Jura) pour y fonder un monastère de douze moines vivant sous la règle de saint Benoît, sans être soum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cluny/1-l-ordre-de-cluny/

CONVENTUELS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 286 mots

Dans l'histoire des Frères mineurs, les Conventuels constituent une branche qui, au xiiie siècle même, s'opposa aux Spirituels et qui, plus tard, face aux Observants, se vit reconnaître un statut autonome au sein de la famille franciscaine. Prédicateurs itinérants, en majorité laïcs, les premiers disciples de saint François, attachés à la règle de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conventuels/#i_0

CONVERS

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 1 168 mots

Le terme actuel de convers vient du latin conversus, qui désignait, dans le langage chrétien, quelqu'un qui change pour revenir à Dieu après avoir vécu dans l'hérésie, dans le paganisme ou dans l'indifférence, mais aussi le chrétien fidèle qui entre dans la vie religieuse. Les moines employèrent le mot conversus pour se désigner eux-mêmes, du moins certains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/convers/#i_0

CORDELIERS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 61 mots

Désignation populaire des Frères mineurs, ou Franciscains, en France, par allusion à la cordelle de leur costume. L'usage de ce surnom est attesté dès le xiiie siècle. Lors de la Révolution française, un club politique s'installa dans le couvent des Cordeliers de Paris (rue de l'École-de-Médecine) et en pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordeliers/#i_0

DOMINICAINS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 3 397 mots
  •  • 3 médias

Dans l'histoire des ordres religieux, la fondation des Frères prêcheurs ou Dominicains représente, au début du xiiie siècle, un tournant décisif. Rien de nouveau certes à ce que des religieux deviennent en fait prédicateurs ou missionnaires – tel fut le cas de nombreux moines aux siècles précédents –, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominicains/#i_0

ÉCOLES CHRÉTIENNES FRÈRES DES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 471 mots

Congrégation religieuse fondée à Reims en 1680 par saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719). Celui-ci, après des études universitaires à Reims, sa ville natale, et à la Sorbonne, avait été ordonné prêtre en 1678. L'année suivante, il apportait son aide à l'ouverture d'écoles de garçons sur le territoire des paroisses Saint-Maurice et Sai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freres-des-ecoles-chretiennes/#i_0

EUDISTES

  • Écrit par 
  • Charles BERTHELOT DU CHESNAY
  •  • 325 mots

Membres d'une société de prêtres séculiers, groupés en 1643 par saint Jean Eudes (1601-1680) pour s'occuper de la formation du clergé dans les séminaires diocésains et raviver la foi des fidèles par des missions paroissiales. Les Eudistes dirigent, jusqu'à la Révolution, la plupart des séminaires de Normandie et, en outre, les séminaires de Dol, de Rennes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eudistes/#i_0

FEUILLANTS CONGRÉGATION DES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 327 mots

Ordre religieux qui tenait son nom de l'abbaye cistercienne de Feuillant (Haute-Garonne). Fondée vers 1145, devenue commendataire en 1493 et livrée au gouvernement de séculiers étrangers à la vie monastique, cette abbaye passe ainsi en 1562 aux mains de Jean de La Barrière (1544-1600). Converti, celui-ci décide d'y vivre personnellement comme moine (1573) et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregation-des-feuillants/#i_0

FONDATION DE L'ABBAYE DE CLUNY

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 197 mots

La Règle de saint Benoît (première moitié du vie siècle) encadre tous les monastères d'Occident au cours du premier millénaire. Après la décadence des temps mérovingiens, Benoît, abbé d'Aniane, près de Montpellier, au début du ixe siècle, restaure la vie monastique bén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-l-abbaye-de-cluny/#i_0

FONDATION DE LA COMPAGNIE DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 213 mots
  •  • 1 média

La Compagnie de Jésus s'inscrit dans le mouvement de fondation des sociétés de clercs réguliers qui associent l'apostolat de tous les jours à la régularité de la vie religieuse encadrée par des vœux mais sans les obligations de la vie conventuelle. Ignace de Loyola transcrit son expérience personnelle dans ses Exercices spirituels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-la-compagnie-de-jesus/#i_0

FONTE AVELLANA ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 151 mots

L'abbaye italienne Sainte-Croix de Fonte Avellana (aux confins des Marches et de l'Ombrie, dans l'ancien diocèse de Gubbio) fut fondée vers l'an mille, comme simple ermitage soumis à la règle de saint Benoît, par le bienheureux Ludolphe (mort en 1047). S'étant joint aux ermites vers 1040, saint Pierre Damien (mort en 1072) devient leur prieur ; il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-de-fonte-avellana/#i_0

FRANCISCAINS

  • Écrit par 
  • Willibrord-Christiaan VAN DIJK
  •  • 3 400 mots

On peut appeler « Franciscains » l'ensemble des religieux qui suivent la règle de saint François d'Assise, qu'ils soient, selon les dénominations françaises, conventuels, franciscains ou capucins.Les controverses n'ont pas manqué sur la détermination de ce qui appartient en p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franciscains/#i_0

GRANDMONT ORDRE DE

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 357 mots

Ordre religieux dépendant de l'abbaye de Grandmont située dans les monts d'Ambazac (Haute-Vienne), où se groupèrent au xiie siècle quelques disciples de saint Étienne de Muret (mort en 1124), pour y mener une vie strictement érémitique. Vers 1150-1160, le quatrième […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-de-grandmont/#i_0

HOSPITALIERS ORDRES RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 355 mots

Ordres religieux masculins voués spécialement à l'hospitalité. Ils sont une création du Moyen Âge. Ils procèdent habituellement de l'établissement d'un nouvel hôpital, qui en vient à essaimer ou à s'annexer d'autres maisons ; l'ordre prend ensuite le nom de l'hôpital fondateur.La congrégation des Hospitaliers de saint Antoine, reconnue comme ordre r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-religieux-hospitaliers/#i_0

JÉSUITES ou COMPAGNIE DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU, 
  • Universalis
  •  • 4 398 mots

Par les attaques violentes ou par les solides sympathies qu'elle a suscitées, par les réussites qu'elle a connues comme par les crises qu'elle a traversées, la Compagnie de Jésus occupe une place centrale dans l'histoire du catholicisme.Avec un peu moins de 20 000 membres à la fin des années 2000 (contre près de 30 000 dans les années 1960), la Compagnie de Jésus constitue numériquement la deuxièm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesuites-compagnie-de-jesus/#i_0

LAZARISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 531 mots

Désignation courante, en France, des membres de la congrégation de la Mission, fondée en 1626 par saint Vincent de Paul (1581-1660) ; ils sont appelés ailleurs Vicentians, Vicentinos, Paules... À la suite des nombreuses conversions provoquées par un sermon de Vincent de Paul, le 25 janvier 1617, à Folleville (Picardie), sur les terres de la famille d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazaristes/#i_0

MARISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 297 mots

Mot qui désigne les membres de deux congrégations religieuses : la Société de Marie et l'Institut des frères maristes, qui se trouvent plus ou moins liées par leurs origines, les deux fondateurs ayant d'ailleurs été ordonnés prêtres ensemble à Belley le 22 juillet 1816, en même temps que Jean-Marie Vianney, futur curé d'Ars.Fondée par Jean-Claude Colin (1790-1875) et officiellement approuvée par G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maristes/#i_0

MERCÉDAIRES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 219 mots

Membres de l'ordre de la Merci ou de la Rédemption des captifs, fondé en 1218 en Catalogne par le Français saint Pierre Nolasque (1180-1249), avec l'appui du roi Jaime Ier, et approuvé par Grégoire IX en 1235. Les historiens mercédaires admettent difficilement le rôle attribué au dominicain saint Raimond de Peñafort (mort en 1275) dans la rédaction de leurs constitutions. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercedaires/#i_0

MINIMES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 284 mots

Membres d'un ordre religieux fondé par saint François de Paule. Né en Calabre, probablement en 1416, François était entré vers 1449 chez les Frères mineurs ; il s'en éloigna bientôt (1452) pour embrasser la vie érémitique dans laquelle il persévéra de longues années, fuyant les contacts avec le monde ou ne fréquentant que les gens les plus pauvres. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minimes/#i_0

OLIVÉTAINS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 209 mots

Moines de la congrégation du Mont-Olivet. Cette branche de la famille bénédictine tient, en effet, son nom de l'abbaye fondée en 1313 à Monteoliveto (province de Sienne) par le bienheureux Bernardo Tolomei (1272-1348) et deux autres nobles siennois, Patrizio Patrizi et Ambrogio Piccolomini. En 1319, l'évêque d'Arezzo approuve la fondation et la manière dont o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivetains/#i_0

ORATOIRE DE JÉSUS ou ORATOIRE DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 749 mots

Société de prêtres fondée au xviie siècle par Bérulle et reconstituée au xixe siècle, notamment par Gratry. Né en 1575, Pierre de Bérulle sent très tôt le besoin d'une congrégation de prêtres, dans le milieu mystique qu'il fréquente à Paris et où il est tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oratoire-de-jesus-oratoire-de-france/#i_0

ORDRES RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 3 248 mots

Que des hommes ou des femmes, pour des motifs religieux, adoptent un mode d'existence qui, de quelque façon – principalement en raison du célibat volontaire ou de la vie en communauté –, les situe de manière originale dans la société de leur temps n'est pas un phénomène exclusivement chrétien ; la communauté de l'Alliance de Qumrān est antérieure à Jésus-C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-religieux/#i_0

PÈRES DE LA FOI

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 292 mots

Membres d'une congrégation religieuse née de la fusion, en 1799, de la Société du Sacré-Cœur et de la Société de la foi de Jésus. La première fut fondée en 1794, à Louvain, par l'abbé Éléonor de Tournély, et la seconde en 1797, à Rome, par Nicolas Paccanari. L'une et l'autre se donnaient pour but de reprendre, dans le même esprit et plus ou moins selon les mêmes règlements, les œuvres de la Compag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peres-de-la-foi/#i_0

PETITES SŒURS DES PAUVRES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 404 mots

Religieuses d'une congrégation fondée par Jeanne Jugan (1792-1870). Celle-ci, domestique pendant vingt ans à Saint-Servan, s'établit à partir de 1837 avec une amie, Françoise Aubert, puis avec une jeune orpheline, Virginie Trédaniel, dont elle était la tutrice, vivant d'une modeste rente et de son travail de femme de journée. Pendant l'hiver de 1839, elle accueillit chez elle une vieille aveugle i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petites-soeurs-des-pauvres/#i_0

PORTE-GLAIVE CHEVALIERS

  • Écrit par 
  • Claude DUCOURTIAL-REY
  •  • 191 mots

Appelé aussi ordre des Chevaliers du Christ de Livonie, créé vers 1202 par Albert de Buxhövden, évêque de Livonie. Celui-ci venait de fonder sur les rives de la Baltique la ville de Riga, et il institua, sur le modèle des ordres croisés, un ordre religieux et militaire destiné à évangéliser la Livonie, alors païenne. Mais les nouveaux chevaliers durent vite fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chevaliers-porte-glaive/#i_0

PRÊCHEURS ORDRE DES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 69 mots

Dénomination officielle — sanctionnée en janvier 1217 par le pape Honorius III — de l'ordre fondé par saint Dominique à Toulouse et dont les membres sont habituellement appelés dominicains. Le nom de jacobins, qui fut donné aux frères installés rue Saint-Jacques à Paris en 1218, s'est étendu en France, au cours d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-des-precheurs/#i_0

PRÉMONTRÉS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 360 mots
  •  • 1 média

Membres du plus important et du plus typique des ordres de chanoines réguliers apparus sous l'impulsion de la réforme grégorienne. L'ordre des Prémontrés doit son nom à l'abbaye fondée en 1120 à Prémontré (Aisne) par saint Norbert (mort en 1134). Depuis sa jeunesse chanoine de Xanten (sur le Rhin), mais sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premontres/#i_0

RÉDEMPTORISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 600 mots

Membres de la congrégation religieuse du Très-Saint-Rédempteur, fondée, le 9 novembre 1732, à Scala, près d'Amalfi, par saint Alphonse-Marie de Liguori (1696-1787), pour la prédication de missions populaires. Alphonse se réclamait d'un groupe déjà existant — les prêtres du Très-Saint-Sauveur — dirigé depuis l'origine par Tommaso Falcoia, év […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/redemptoristes/#i_0

SAINTE-GENEVIÈVE CONGRÉGATION DE

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 504 mots

Congrégation de chanoines réguliers qui se constitua au xviie siècle autour de l'abbaye Sainte-Geneviève de Paris. Les chanoines réguliers avaient connu au Moyen Âge de remarquables réussites, mais, après la crise de la Réforme protestante et les vicissitudes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregation-de-sainte-genevieve/#i_0

SAINT-ESPRIT ORDRE DU

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 730 mots

Henri III, roi de France et de Pologne, fonda l'ordre et milice du benoît Saint-Esprit en décembre 1578. L'ordre était destiné à fortifier la foi et la religion catholique, à restaurer le royaume déchiré dans sa splendeur ; le roi voulait raffermir ses liens avec une noblesse turbulente et pallier la décadence de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-du-saint-esprit/#i_0

SAINT-LAZARE & NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL ORDRES DE

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 456 mots

À l'origine, l'ordre de Saint-Lazare était un institut hospitalier consacré aux lépreux, mais n'ayant jamais eu l'importance de l'hôpital Saint-Jean (futur « Malte ») et du Temple. Ses membres n'ont pas eu de caractère militaire avant le xiiie siècle. La maison de Saint-Lazare-hors-les-Murs de Jérusalem s'établit à Saint-Jean-d'Acre (1187) et, après l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-de-saint-lazare-et-notre-dame-du-mont-carmel/#i_0

SAINT-MAUR CONGRÉGATION DE

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 1 051 mots

La nécessité d'une réorganisation de la vie monastique en France à la suite des guerres de Religion étant ressentie par tous, les moines lorrains de la congrégation de Saint-Vanne introduisirent leur réforme, à partir de 1613, dans un certain nombre de monastères du royaume. Mais l'opinion ne pouvait sans doute tolérer longtemps que des m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregation-de-saint-maur/#i_0

SAINT-SACREMENT COMPAGNIE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 1 006 mots

École de vie intérieure et office catholique d'action sociale, la Compagnie du Saint-Sacrement reste, dans l'histoire, comme une société secrète efficace, prompte à organiser les cabales. La première idée de compagnie revient à Henri de Lévis, duc de Ventadour, sous l'influence de sa femme, Marie-Liesse, fille de Henri de Luxembourg. Animés d'une foi brûlante, les deux époux se séparent en 1629, M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compagnie-du-saint-sacrement/#i_0

SAINT-SULPICE COMPAGNIE DES PRÊTRES DE

  • Écrit par 
  • Irénée NOYE
  •  • 749 mots

Société de prêtres (qu'on appelle aussi Sulpiciens) issue, au xviie siècle, de l'établissement fondé par Jean-Jacques Olier et désigné sous le nom de séminaire de Saint-Sulpice à cause de la paroisse parisienne auprès de laquelle il fonctionnait dès 1642. Cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compagnie-des-pretres-de-saint-sulpice/#i_0

SAINT-VANNE CONGRÉGATION DE

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 475 mots

Congrégation bénédictine érigée au début du xviie siècle en Lorraine. La crise religieuse du xvie siècle avait considérablement ébranlé l'ordre monastique ; la transformation de la société et l'application des décrets du concile de Trente exigeaient une organisation nouvelle. En 1598, l'évêque de Verdun, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregation-de-saint-vanne/#i_0

SALÉSIENS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 395 mots

Membres d'une société religieuse fondée par saint Jean Bosco et qui fut la plus importante des congrégations masculines apparues au xixe siècle. Jean Bosco (1815-1888), né dans une famille pauvre du Piémont, commença à s'occuper de la jeunesse presque aussitôt après son ordination sacerdotale (1841). Il donna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salesiens/#i_0

TEMPLIERS

  • Écrit par 
  • Laurent DAILLIEZ
  •  • 3 022 mots

Les Templiers, ordre monastico-militaire, réalisèrent l'idéal de cette double vocation apparemment contradictoire de moine et de soldat. Ils répondirent à un besoin particulier de l'Église à une époque où celle-ci s'efforçait d'humaniser la guerre et où la lutte entre deux civilisations, chrétienne et musulmane, exigeait l'action d'une élite. Le dépouillement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/templiers/#i_0

TEUTONIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 504 mots
  •  • 1 média

Ordre religieux de chevalerie fondé par des bourgeois de Brême et de Lübeck pendant le siège d'Acre (1191) comme un hôpital, avant d'être transformé en ordre militaire (1198), soumis à la règle des Templiers pour le soin des malades, et dépendant étroitement de la curie. Son uniforme est un manteau blanc avec une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-teutonique/#i_0

THÉATINS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 183 mots

Membres d'un ordre religieux qui porte le seul nom officiel d'ordre des Clercs réguliers et qui fut fondé en 1524 par saint Gaétan de Thiène (1480-1547), prêtre de Rome, et par Jean-Pierre Carafa (1476-1559, pape sous le nom de Paul IV en 1555), alors évêque de Chieti (en latin Theate, d'où vient le nom de Théatins donné aux membres de l'institut). Les deux fondateurs appartena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatins/#i_0

TIERS ORDRES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 957 mots

Forme d'agrégation de personnes du monde à un grand ordre religieux. Il faut en chercher l'origine, antérieurement à l'apparition des ordres mendiants, dans le genre de vie des « pénitents », hommes ou femmes, célibataires ou mariés, qui, par le port d'un habit spécial, une pratique régulière de la prière, une plus stricte observance en matière d'abstinence et de jeûnes, le renoncement aux fêtes m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiers-ordres/#i_0

TRAPPISTES

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 906 mots

Nom donné, jusqu'à la fin du xixe siècle, aux cisterciens réformés par l'abbé de Rancé, au xviie siècle, et installés en France, dans plusieurs abbayes, à la suite de la Révolution, par dom de Lestrange. En 1140, des moines de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trappistes/#i_0

TRINITAIRES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 242 mots

Membres d'un ordre religieux qui s'appelle aussi ordre de la Rédemption des captifs et dont les origines demeurent obscures, en dépit d'une légende qui le fait remonter à une rencontre miraculeuse à Cerfroid (diocèse de Meaux) entre saint Jean de Matha (mort en 1213) et un certain Félix de Valois, dont aucun document ne fait mention avant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trinitaires/#i_0

VISITANDINES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 315 mots

Religieuses contemplatives dont l'ordre fut fondé en 1610 par saint François de Sales et sainte Jeanne-Françoise Frémyot de Chantal (1572-1641) à l'intention des personnes âgées ou de santé fragile auxquelles les autres ordres sont interdits. En fait, à l'origine, Jeanne et ses com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visitandines/#i_0


Affichage 

Cisterciens : l'expansion au XIIe siècle

Cisterciens : l'expansion au XII e  siècle

carte

Expansion de l'ordre cistercien au XIIe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les moines de saint Bernard

Les moines de saint Bernard

photographie

Les moines de saint Bernard, dans les Alpes suisses, en 1865. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Cisterciens : l'expansion au XII e  siècle

Cisterciens : l'expansion au XIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Les moines de saint Bernard

Les moines de saint Bernard
Crédits : Hulton Getty

photographie