CONSOLATION, genre littéraire

BOÈCE (480-524)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 463 mots

Dans le chapitre « La « Consolation de Philosophie » »  : […] Du fond de sa prison, avant sa mort tragique, Boèce écrit sa Consolation de Philosophie . Dans cette œuvre, où alternent prose et poésie, il fait appel à la tradition de la sagesse antique, stoïcienne et platonicienne, pour assurer la paix de son âme au sein du malheur qui l'accable. Le premier livre décrit la Philosophie apparaissant à Boèce qui, dans sa prison, se lamente sur sa disgrâce. La Ph […] Lire la suite

SÉNÈQUE (4 av. J.-C. - 65 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Ilsetraut HADOT
  •  • 4 286 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les œuvres en prose »  : […] La date de composition de la Consolation à Marcia , adressée à la fille de l'historien romain Cremutius Cordus, condamné sous Tibère à cause de ses idées républicaines, ne peut se placer qu'après la mort de cet empereur, c'est-à-dire après l'avènement de Caligula (37 apr. J.-C.). C'est pendant le temps de l'exil de Sénèque (41-49) qu'il faut situer la consolation adressée à sa mère Helvia, destiné […] Lire la suite