GILBERT CLAUDE (1652-1720)

Avocat dijonnais, Claude Gilbert publie en 1700 (sans nom d'auteur ni d'éditeur) un récit utopique, L'Histoire de Calejava ou de l'isle des hommes raisonnables, avec le parallèle de leur morale et du christianisme. Il y raconte le voyage fictif en Lituanie d'un protestant chassé de France par la révocation de l'édit de Nantes, Christofile, de sa fille Eudoxe (qui, née d'une mère catholique, est alternativement protestante et catholique) et de son gendre Alâtre, et surtout y rapporte leurs entretiens avec les Avaïtes, habitants d'un pays imaginaire. Pour être admis à Calejava, il faut que les voyageurs soient « persuadés de l'existence d'un Dieu, de l'immortalité de l'âme et des peines et des récompenses de l'autre vie » ; mais il faut qu'ils soient « convaincus de ces vérités par des raisons solides et naturelles et non par l'autorité ». Gilbert rejette dogmes et miracles et prêche la tolérance et la solidarité, conditions du bonheur auquel Dieu destine les hommes et qu'ils peuvent acquérir en suivant la raison. À la religion il substitue une morale sociale, à la recherche individuelle du plaisir un altruisme assurant le bien général. Christofile et son guide turc fuient le pays. Quant à Gilbert, effrayé de ses propres audaces, il jette au feu tous les exemplaires de son livre — à l'exception d'un seul qui a pu, ainsi que le manuscrit, être conservé.

—  Bernard CROQUETTE

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  GILBERT CLAUDE (1652-1720)  » est également traité dans :

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 030 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les utopies modernes »  : […] Il est significatif que, pour accéder au deuxième cycle de cette tradition utopique, il faille enjamber près de quinze siècles. On peut estimer que, pendant cette période, le champ de l' imagination utopique se trouve déplacé par le champ de l'imagination religieuse. Le transfert laisse des traces sur plusieurs points : dans les populations millénarisantes préaugustiniennes, chez lesquelles les im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/#i_41905

Pour citer l’article

Bernard CROQUETTE, « GILBERT CLAUDE - (1652-1720) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-gilbert/