ROSSETTI CHRISTINA (1830-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Christina Rossetti fut l'une des plus importantes poétesses de l'époque victorienne, tant par l'étendue que par la qualité de son œuvre. Elle excella particulièrement dans les ouvrages de fantaisie, les poèmes pour enfants et la poésie d'inspiration religieuse.

Plus jeune enfant de Gabriele Rossetti et sœur du poète et peintre Dante Gabriel Rossetti, Christina Georgina Rossetti naît le 5 décembre 1830 à Londres. En 1847, son grand-père, Gaetano Polidori, imprime sur sa presse personnelle un volume de ses Verses, dans lesquels apparaissent déjà les premiers signes de son talent poétique. Trois ans plus tard, sous le pseudonyme d'Ellen Alleyne, elle signe sept poèmes publiés dans le journal préraphaélite The Germ (Le Germe). En 1853, lorsque la famille Rossetti se trouve en proie à de sérieuses difficultés financières, la jeune Christina aide sa mère à tenir une école à Frome, dans le Somerset, mais l'expérience se révèle un échec. En 1854, mère et fille rentrent donc à Londres, où le père de Christina meurt la même année. Dans la plus grande gêne, Christina Rossetti consacre alors sa vie à s'occuper de sa mère, à se dévouer à la religion et à écrire de la poésie. Fervente pratiquante anglicane de tendance High Church, elle a rompu en 1850 ses fiançailles avec l'artiste James Collinson, membre fondateur de la Confrérie préraphaélite après que celui-ci s'est converti au catholicisme. Pour des raisons similaires, elle écarte Charles Bagot Cayley en 1864. Tous deux n'en resteront pas moins liés par une forte amitié.

En 1862, Christina Rossetti publie Goblin Market and Other Poems (Marché Gobelin), suivi en 1866 de The Prince's Progress and Other Poems (Le Voyage du Prince et autres poèmes). Ces deux recueils, dont le frontispice et les illustrations sont signés par son frère Dante Gabriel, contiennent nombre de ses plus beaux poèmes et établissent sa réputation parmi ses contemporains. Si son premier ouvrage en prose, Commonplace and Other Short Stories (1870), n'est pas d'un grand intérêt, Sing-Song : a Nursery Rhyme Book, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

John BRYSON, « ROSSETTI CHRISTINA - (1830-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/christina-rossetti/