CHINCHILLA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rongeur de petite taille vivant en colonies dans les zones rocheuses ou montagneuses du Chili, du Pérou et de la Bolivie. Classe : Mammifères, ordre : Rongeurs ; famille : Chinchillidés.

Cet animal, au corps ramassé et court, qui est représenté par six espèces, possède une tête de souris aux grands yeux noirs, de larges oreilles et une queue extrêmement touffue qui le rendent très attrayant. Sa fourrure, de couleur gris argenté, est soyeuse et épaisse. Ses pattes postérieures plus longues que les pattes antérieures, montrent son adaptation au saut. C'est aussi un bon grimpeur. Son espérance de vie est de l'ordre de huit ans.

Sa taille est d'environ 25 centimètres et son poids de l'ordre de 400 grammes pour le mâle et de 500 à 800 grammes pour la femelle. Le nom chinchilla est soit dérivé de celui des Indiens Chinchas, rencontrés par les Espagnols conquérants au xvie siècle, soit de chinche « animal puant » en espagnol.

Le chinchilla se nourrit de branches, de fruits, de feuilles et de graminées qu'il grignote, installé sur son arrière-train en tenant la nourriture avec les pattes antérieures.

Les chinchillas ont deux portées par an. Les femelles sont en général plus agressives que les mâles. Après à peine trois mois de gestation, elles donnent naissance à une portée de deux à six jeunes qu'elles vont allaiter durant deux mois.

Les populations sauvages de chinchillas périclitent, étant exploitées depuis le xviiie siècle par l'Occident pour leur fourrure (jusqu'à 400 000 peaux exportées par an). Des élevages ont été établis dans les années 1950, ce qui a permis d'épargner les populations locales. De faible rapport, ils restent toujours délicats. Le chinchilla est aussi apprécié comme animal de compagnie du fait de sa douceur et du soyeux de sa fourrure. Il demeure cependant fragile (maux de dents, tularémie, ingestion de produits toxiques...).

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHINCHILLA  » est également traité dans :

RONGEURS ET LAGOMORPHES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 2 880 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les Hystricomorphes »  : […] Le sous-ordre des Hystricomorphes compte cinq familles d'allure très différente. Les Hystricoidea comprennent essentiellement les porcs-épics de l'Ancien Monde ; leurs piquants (poils hypertrophiés) réalisent un sérieux moyen de défense. Les Erythizontoidea sont les porcs-épics américains : le coendou, arboricole, possède une queue prenante. Le représe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rongeurs-et-lagomorphes/#i_18821

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « CHINCHILLA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinchilla/