GOULD CHESTER (1900-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le dessinateur Chester Gould a vu le jour à Pawnie, Oklahoma, le 20 novembre 1900. C'est à Oklahoma City qu'il commence à réaliser des dessins pour la rubrique sportive de la revue The Tulsa tout en poursuivant des études de droit, car son père souhaite le voir faire une carrière d'avocat. En 1921, il part pour Chicago afin d'y achever ses études. Cette ville jouera un rôle décisif dans les choix qui orienteront son activité de dessinateur. Il y rencontrera, en effet, le capitaine Patterson, un entrepreneur de presse, dont l'appui lui permet d'entrer à l'American Journal du groupe Hearst, puis au Daily News. À cette époque, ses dessins s'apparentent, par le style et l'inspiration, aux séries humoristiques alors très prisées et, parmi celles-ci, à Mutt and Jeff, de Harry Conway Fischer.

Le régime de la prohibition et ses violences vont agir comme un déclic sur son talent de narrateur. Le gangstérisme avait fait de Chicago la capitale mondiale du crime. Le cinéma, avec Les Nuits de Chicago de Sternberg, Scarface d'Howard Hawks, avait pris acte de cette situation et transformé l'opposition de la police et des gangsters en un mythe urbain, comme l'opposition des Indiens et des pionniers avait permis la naissance du western. Le génie de Chester Gould consista à se saisir de cette actualité brûlante pour lancer son personnage de policier incorruptible : Dick Tracy. Il a ainsi créé la première bande dessinée violente d'inspiration contemporaine. Corruption et compromission entachaient profondément la police et la magistrature, chargées de lutter contre le banditisme. Chester Gould oppose à une réalité trouble un personnage « idéal » conforme aux souhaits de lecteurs qui veulent être protégés. Il se heurtera pourtant à bien des réticences dues à l'utilisation, toute nouvelle dans la bande dessinée, de la violence comme moteur de la narration.

La première aventure, datée du 4 octobre 1931, paraît dans le Chicago Tribune. Si l'histoire, de la valeur d'une page, est rondement [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GOULD CHESTER (1900-1985)  » est également traité dans :

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 303 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le temps des bandes dessinées d'aventures »  : […] aux bandes européennes, les femmes – généralement belles et aventureuses – y jouent un rôle important, et créent parfois un climat érotique. Les séries les plus marquantes sont Dick Tracy (1931), par Chester Gould (1900-1985), aux intrigues policières proches des romans noirs, Flash Gordon (1934) par Alex Raymond (1909-1956), qui dessine d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_98091

Pour citer l’article

Marc THIVOLET, « GOULD CHESTER - (1900-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chester-gould/