CHARON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la mythologie grecque, fils de l'Érèbe et de la Nuit. Charon, le nocher des Enfers, avait pour tâche de faire traverser les marais de l'Achéron dans sa barque aux âmes des défunts qui avaient reçu une sépulture. En paiement, il prenait la pièce de monnaie placée dans la bouche des cadavres. Il lui était interdit de faire passer des vivants, et il fut enchaîné pendant toute une année pour avoir laissé Héraclès descendre aux Enfers. Dans les arts, on le représentait sous les traits d'un vieillard morose et sinistre. Les Étrusques l'appelaient Charun et lui attribuaient l'aspect d'un génie ailé, armé d'un maillet. Bientôt, il fut considéré comme une personnification de la Mort et des Enfers. Comme tel, il survécut en Charos ou Charontas, l'ange de la Mort du folklore grec moderne.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CHARON  » est également traité dans :

EAUX SYMBOLISME DES

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 4 077 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'eau diluviale »  : […] Le déluge est à la fois cataclysme vengeur et fin purificatrice d'un monde corrompu. Eliade a bien montré l'universalité des mythes diluviaux qui, des Sémites aux populations du Pacifique, de l'Atlantide aux légendes des Andes, associent l'engloutissement par l'eau au devenir, d'abord sous une forme lunaire, puis au devenir tout court, au Temps. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-des-eaux/#i_27302

Pour citer l’article

« CHARON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charon/