CORREA CHARLES (1930-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’architecte et urbaniste indien Charles Correa a su adapter les principes du modernisme aux climats et aux styles architecturaux locaux, en ayant recours à des méthodes et matériaux traditionnels, et en prenant en compte les besoins des populations pauvres des villes.

Cour centrale du Jawahar Kala Kendra à Jaipur

Cour centrale du Jawahar Kala Kendra à Jaipur

Photographie

L'architecture de Charles Correa se distingue par un dialogue constant entre tradition et modernité. Pour le complexe culturel du Jawahar Kala Kendra, construit entre 1986 et 1991, il s'inspire du plan original en damiers de la ville de Jaipur (Rajāsthān), fondée au XVIIIe siècle par le... 

Crédits : F. M. Asher

Afficher

Né le 1er septembre 1930 dans le quartier de Secunderābād, à Hyderābād, en Inde britannique (aujourd’hui dans l’État indien du Telangana), Charles Mark Correa étudie (1946-1948) au collège Saint-Xavier de l’université de Bombay (Mumbai), puis à l’université du Michigan, où il obtient un bachelor of architecture (1953), ainsi qu’au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.), où il reçoit un master of architecture (1955). En 1958, il ouvre à Bombay son propre cabinet. Ses premières réalisations combinent les valeurs architecturales traditionnelles (telles qu’elles se matérialisent dans le bungalow, avec sa véranda et sa cour intérieure) et une utilisation moderniste des matériaux, suivant l’exemple donné par des architectes comme Le Corbusier, Louis I. Kahn ou Buckminster Fuller. Charles Correa est tout particulièrement influencé par les puissantes formes en béton armé imaginées par Le Corbusier. Toujours à ses débuts, à l’occasion de commandes telles que le Mémorial pour le Mahatma Gandhi (âshram de Sabarmati, Ahmedabad, 1958-1963) et la Maison du métier à tisser manuel (Delhi, 1958), il prend en compte le paysage indien en faisant porter ses efforts sur la composition spatiale. Nombre de ses choix tiennent également compte du climat du subcontinent. En matière de logement, il développe la « maison tube », un espace étroit destiné à conserver l’énergie. Dans le même souci de répondre à l’environnement, il utilise couramment de larges toits d’ombrage en saillie ou des parasols. Dans les années 1960 et au début des années 1970, Correa dessine le plan de « New Bombay » (Navi Mumbai), une zone urbaine offrant des logements et des emplois aux nombreux habitants vivant de l’autre côté du port, par rapport à la ville d’origine. Dans toutes ses commandes d’urb [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification

Pour citer l’article

« CORREA CHARLES - (1930-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-correa/