SINGH CHARAN (1902-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique indien, Charan Singh occupa brièvement le poste de Premier ministre en 1979-1980.

Né le 23 décembre 1902 à Noorpur, en Uttar Pradesh, Chaudhuri Charan Singh étudie le droit et devient juriste. Ayant rejoint le mouvement du Congrès national indien (ou Parti du Congrès) en 1929, il sera incarcéré à plusieurs reprises au cours de la lutte pour l'indépendance de l'Inde. Il siège à l'Assemblée des provinces unies d'Agra et d'Oudh (formant l'actuel Uttar Pradesh) à partir de 1937 ; il est gouverneur de l'Uttar Pradesh en 1967-1968 puis en 1970. Leader d'un parti créé en 1969 et reposant sur la paysannerie, le Bharatiya Kranti Dal (Parti indien de la révolution), il décide en 1977 d'allier celui-ci, qui a été renommé Bharatiya Lok Dal (Parti du peuple indien) en 1974, au Janata Party de Morarji Desai. Grâce à cette manœuvre, il est nommé ministre des Affaires intérieures (1977-1978), puis vice-Premier ministre (1979) du gouvernement de coalition formé par Desai. Des luttes internes font éclater la coalition Janata en 1979 et, en juillet de la même année, Singh accède au poste de Premier ministre avec le soutien de son ancien ennemi politique, Indira Gandhi, qui l'avait fait emprisonner pendant l'état d'urgence en 1975-1977. Au bout d'un mois seulement, Indira Gandhi lui retire son soutien. Singh dirige alors un simple gouvernement intérimaire, en attendant qu'Indira Gandhi revienne au pouvoir à l'issue des élections de janvier 1980. Charan Singh n'exercera dès lors plus aucune fonction importante. Il s'éteint le 29 mai 1987 à New Delhi.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SINGH CHARAN (1902-1987)  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le « mouvement JP » et l'état d'urgence »  : […] Le hiatus entre les promesses électorales d'Indira Gandhi et les réalisations de son gouvernement est facilement exploité par l'opposition. En janvier 1974, des manifestations éclatent à Ahmedabad, au Gujarat, où les étudiants descendent dans la rue pour demander la dissolution de l'Assemblée de l'État, une exigence que relaie Morarji Desai, origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_47144

Pour citer l’article

« SINGH CHARAN - (1902-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charan-singh/