CERVEAU ET PRODUCTION ÉCRITE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les études de neuro-imagerie

Grâce aux techniques de neuro-imagerie, nous sommes en mesure de voir les parties du cerveau impliquées dans l’écriture chez des sujets sains. Cependant, l’étude de l’écriture par imagerie cérébrale fonctionnelle reste un champ de recherche peu développé. Cela tient essentiellement à des difficultés méthodologiques qui commencent tout juste à être surmontées. Pour l’IRM fonctionnelle, technique la plus utilisée, il est en effet difficile d’enregistrer l’écriture sur une tablette graphique compatible avec les hauts champs magnétiques. De plus, les sujets de ces expériences sont contraints d’écrire dans une position allongée qui est fort éloignée des conditions naturelles d’écriture. En dépit de ces difficultés, un nombre croissant d’études confirme le rôle des lobes frontal et pariétal de l'hémisphère gauche dans les mouvements d’écriture. La position exacte de l’aire d’Exner le long du gyrus précentral n’est pas parfaitement définie : il reste beaucoup à faire pour la localiser précisément et pour en comprendre les propriétés fonctionnelles.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marieke LONGCAMP, Jean-Luc VELAY, « CERVEAU ET PRODUCTION ÉCRITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-production-ecrite/