CELLULES GANGLIONNAIRES RÉTINIENNES

HORLOGES BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • François ROUYER
  •  • 3 318 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La rétine, voie unique de synchronisation de l'horloge par la lumière »  : […] Chez les mammifères, l'information lumineuse reçue par les yeux parvient aux NSC par le tractus rétino-hypothalamique (fig. 5), formé d'un minime contingent des axones du nerf optique (environ 0,1 p. 100 chez la souris). L'importance de la rétine dans la photoréception circadienne est attestée par l'incapacité d'animaux énucléés à être synchronisés sur les cycles jour-nuit. Cependant, des souris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horloges-biologiques/#i_20712

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Rôle des cellules visuelles »  : […] Les deux populations de cellules visuelles qui occupent les 1 250 millimètres carrés de rétine répondent à deux fonctions différentes. Les bâtonnets, qui font défaut au centre de la rétine, voient les formes et sont capables de le faire à très faible luminosité (vision scotopique). Les cônes, au contraire, ne voient qu'en lumière du jour (vision photopique), mais ils sont capables de saisir les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_20712

VISION - Neurophysiologie visuelle

  • Écrit par 
  • Jean BULLIER
  •  • 9 811 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Types de cellules ganglionnaires »  : […] En étudiant la morphologie et la fonction des cellules ganglionnaires de la rétine, on peut distinguer trois types de neurones, les cellules alpha, les cellules bêta et les cellules gamma (Watanabe et Rodieck, 1989 ; Wassle et Boycott, 1991). Les cellules bêta (également appelées cellules naines ou midget en anglais) ont un corps cellulaire et un champ dendritique de petite taille et sont activée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-neurophysiologie-visuelle/#i_20712


Affichage 

Cellules ganglionnaires rétiniennes : réponses de type ON et OFF

dessin

En a, réponses d'une cellule ganglionnaire de type ON à différents stimuli activant le centre du champ récepteur (stimuli 2 et 4) La réponse de ce neurone de type ON à une diminution de luminance dans le centre du champ récepteur est une diminution de la fréquence de décharge des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rétine (vue en coupe)

dessin

Schéma d'une coupe transversale de rétine de primate (épaisseur 0,5 mm environ) Les différents types de neurones (cônes, bâtonnets, cellules bipolaires, horizontales, amacrines, ganglionnaires) sont répartis dans des couches cellulaires et synaptiques Le haut de la figure correspond à la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Spécialisations fonctionnelles rétiniennes

dessin

Les réponses à une augmentation de luminance dans le cône sont représentées pour les cellules bipolaires ON et OFF et les cellules ganglionnaires correspondantes De façon symétrique, on peut en déduire les réponses de ces neurones à une diminution de lumière au niveau du cône (modifiée... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cellules ganglionnaires rétiniennes : réponses de type ON et OFF
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rétine (vue en coupe)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Spécialisations fonctionnelles rétiniennes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin