MANS CATHÉDRALE DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cathédrale Saint-Julien du Mans (Sarthe) est un édifice complexe dans lequel se trouvent juxtaposés deux éléments distincts : une nef romane et un chœur gothique. La nef commencée par l'évêque Hoël à la fin du xie siècle fut terminée par son successeur Hildebert de Lavardin (mort en 1126). Guillaume de Passavant (1145-1182) pratiqua une reprise en sous-œuvre qui lui donne son aspect actuel avec l'alternance des supports et des voûtes angevines extrêmement bombées. Il lui ajouta, sur le flanc sud, un portail à statues-colonnes et un tympan orné d'un Christ en majesté.

Vers 1221 on entreprit la reconstruction du chœur ; lors de la consécration en 1254, il était presque terminé si l'on excepte les voûtes qui ne furent lancées que dans la seconde moitié du xiiie siècle. Les travaux étaient terminés en 1273. Cette œuvre prodigieuse avec ses collatéraux étagés, son étroite liaison entre le style normand et le style français, est vraisemblablement due à un seul architecte. Ce n'est pas avant 1277 que l'on songea à élever le transept qui était terminé avant 1392.

Ce monument de 134 mètres de longueur, 52 mètres de largeur au niveau du transept, 24 mètres de hauteur sous voûte de la nef et 34 mètres dans le chœur, est doté, en plan, d’une nef à trois vaisseaux qui, après le transept, se prolonge dans le chevet sous la forme d’un double déambulatoire agrémenté de treize chapelles rayonnantes.

Cette architecture d'une grande élégance conserve enfin une collection de vitraux des xiie, xiiie et xve siècles, parmi lesquels il faut citer l’Ascension que l'on peut voir dans la nef.

—  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG, « MANS CATHÉDRALE DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-du-mans/