CARRIÈRE, sociologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Carrière déviante

Ordinairement utilisée dans les recherches menées sur les professions et notamment par Everett C. Hughes (Men and their Work, 1958), la terminologie de carrière renvoie aux différentes phases d’accès à la profession et de transformations au cours de sa réalisation. Elle est appréhendée selon une « dimension objective » – ce sont les postes et les emplois qui déterminent partiellement les positions occupées successivement par l’individu – et une « dimension subjective » – ce sont les vues d’ensemble et les reconstructions de l’acteur sur sa propre trajectoire professionnelle qui influent en partie sur ces changements. Howard Becker emploie le terme de carrière dans son étude sur la déviance (Outsiders, 1963) comme un « concept utile pour construire des modèles séquentiels de divers types ». Héritier de l’école de Chicago et néanmoins inscrit dans la tradition sociologique d’Émile Durkheim et de Max Weber, il importe cette catégorie s’agissant de comprendre les déterminants du déplacement d’un point à un autre de la carrière déviante d’un individu, chaque phase permettant d’expliquer « le comportement final ». À cet égard, le terme décrit moins le « pourquoi » de pratiques déviantes qu’il ne constitue le prisme de compréhension et d’objectivation du « comment » devient-on, par exemple, fumeur de marijuana. En s’attardant sur les différentes étapes explicatives du processus d’entrée dans la carrière déviante et d’incorporation des modes de comportements conformes aux groupes déviants : « l’apprentissage de la technique, de la perception des effets » et enfin « du goût pour les effets », Howard Becker introduit la dimension sociale dans l’analyse des interactions comme condition de possibilité du passage à l’acte et des séries d’engagements qui composent la carrière.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Mathilde SEMPÉ, « CARRIÈRE, sociologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carriere-sociologie/