FISHER CARRIE (1956-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’actrice américaine et auteur Carrie Fisher fut surtout célèbre pour son rôle de la princesse Leia dans le space opera Star Wars. Carrie Frances Fisher naît le 21 octobre 1956 à Los Angeles. Elle est la fille de la star de cinéma Debbie Reynolds et du crooner Eddie Fisher. Ses parents divorcent – un événement très médiatisé – alors qu’elle est encore toute petite et c’est principalement sa mère qui s’occupera d’elle. Elle entame sa carrière d’actrice en faisant une apparition dans une reprise, à Broadway, en 1973, d’Irene, la comédie musicale de 1919 dont sa mère est la vedette. Elle trouve son premier rôle au cinéma dans la comédie sociale Shampoo (1975). Deux ans plus tard, elle est choisie par George Lucas pour interpréter le rôle de la princesse Leia dans La Guerre des étoiles (Star Wars, 1977 ; renommé plus tard Star Wars, Episode IV : A New Hope – Un nouvel espoir). Déterminée et aventureuse, reflet inversé de son frère jumeau Luke Skywalker et l’une des rares présences féminines de la saga, Leia impose sa silhouette juvénile et sa coiffure, des tresses enroulées en macaron. Le film fait sensation et propulse Carrie Fisher au rang de star. Elle reprend son personnage dans Star Wars, Épisode V : L’Empire contre-attaque (The Empire Strikes Back, 1980) ; puis dans Star Wars, Épisode VI : Le Retour du Jedi (Return of the Jedi, 1983) ; enfin, dans Star Wars, Épisode VII : Le Réveil de la Force (The Force Awakens, 2015). Elle tourne également dans Les Blues Brothers (The Blues Brothers, 1980), L’Homme à la chaussure rouge (The Man with One Red Shoe, 1985), Hannah et ses sœurs (Hannah and Her Sisters, 1986) et Quand Harry rencontre Sally (When Harry Met Sally…, 1989).

Carrie Fisher

Photographie : Carrie Fisher

Dès 1977, l'actrice américaine Carrie Fisher va être étroitement liée au personnage de la princesse Leïa Organa qui, dans Star Wars, entre en lutte contre l'Empire galactique. On la retouvera à partir de 1980 dans plusieurs épisodes de la saga. 

Crédits : Album/ Lucasfilm/ 20th Century Fox/ AKG-images

Afficher

Tout en poursuivant sa carrière d’actrice, elle publie, en 1987, son premier roman, Bons Baisers d’Hollywood (Postcards from the Edge). Le livre, fondé sur ses propres expériences de fille d’actrice et de toxicomane – pendant une grande partie de sa vie, il lui aura fallu affronter addictions et troubles maniaco-dépressifs –, montre des qualités d’intelligence, de candeur et d’humour qui lui attirent les louanges de la critique. Elle écrit elle-même le scénario du film adapté du roman et sorti en 1990, avec Meryl Streep pour actrice. Elle s’inspire également de sa propre vie dans ses deux romans suivants, Surrender the Pink (1990) et Delusions of Grandma (1994). À partir de 1990, Carrie Fisher, qui continue de se produire comme actrice, est très demandée comme script-doctor, retravaillant les scénarios de nombreux films. En 2004, elle fait paraître une suite de Postcards from the Edge intitulée The Best Awful (2004). Elle remporte davantage de succès avec une pièce de théâtre autobiographique à un seul personnage, Wishful Drinking, créée à Los Angeles en 2006 et donnée à Broadway en 2009. En 2008, elle publie sous le même titre une autobiographie qui devient un best-seller. En 2011, elle signe un autre livre de souvenirs, Shockaholic.

Carrie Fisher s’éteint le 27 décembre 2016 à Los Angeles.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Classification

Pour citer l’article

« FISHER CARRIE - (1956-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/carrie-fisher/